Le_Potentiel logo
Le_Potentiel logo

Création d’emplois : En 20 ans, l’ANAPI booste la relance du tissu industriel de la RDC

Partager :

SKE__cbus_2205223101ANAPIANS_mGlis

L’Agence nationale pour la promotion des investissements (ANAPI) a lancé les activités de célébration de son 20ème anniversaire d’existence, hier lundi 31 janvier 2022, au Pullman de Kinshasa. Au programme : des colloques et forums pour des partages liés à la promotion du climat des affaires en République démocratique du Congo.

Les activités de célébration du 20ème anniversaire d’existence de l’Agence nationale pour la promotion des investissements (ANAPI) ont été lancées, hier lundi 31 janvier 2022, au Pullman de Kinshasa. Les participants à ces travaux sont gratifiés, notamment des colloques et forums pour des partages liés à la promotion du climat des affaires en République démocratique du Congo.

En effet, le Congo-Kinshasa vise une stabilité sociale à travers la création d’emplois et l’émergence d’une classe moyenne. Ceci ne pourrait être possible que grâce à la relance de son tissu industriel avant d’envisager la conquête de nouveaux marchés. Ce qui implique le développement de l’entrepreneuriat local et l’attraction massive des investissements.

D’entrée de jeu, le président du conseil d’administration de l’ANAPI, Hughes Toto , a indiqué qu’après 20 ans d’existence, il y a lieu de reconnaître que plusieurs évolutions ont été enregistrées avec l’apport de tous, plusieurs réalisations ont été accomplies et plusieurs perspectives sont projetées pour les années à venir.

Vingt ans plus tard, le mandat de l’ANAPI reste aussi pertinent que jamais. Son directeur général, Anthony Nkinzo Kamole, a noté qu’au cours de ces vingt années d’existence, l’agence a attiré l’attention sur plusieurs questions importantes en lien avec le climat des affaires et des investissements dans notre pays. Ce faisant, elle a joué un rôle de premier plan dans l’adoption et la mise en œuvre de plusieurs réformes du climat des affaires. « Bien que toutes ces réalisations soient importantes, beaucoup reste encore à faire. Après 20 années d’existence, l’ANAPI n’est présente qu’à Kinshasa et à Lubumbashi. Avec un effectif réduit et des moyens financiers assez limités, difficile de couvrir tout le territoire national et d’avoir des bureaux de représentation à travers le monde à l’instar d’autres agences sœurs du continent africain », dit-il.

Intérêt de la nation

Dans cet écosystème, l’ANAPI jouera un rôle en synergie avec tous les services pour l’intérêt de la nation.  C’est le cas de la loi sur la sous-traitance, la loi sur le partenariat public-privé, la libéralisation du secteur de l’électricité, l’installation du Guichet unique de création d’entreprise (GUCE), etc. L’une des contributions principales dans ce domaine, et qui résulte de l’étroite coopération avec tous les services réformateurs, notamment la tenue régulière des réunions du groupe d’Experts de « Mercredi ANAPI » dans le cadre du dialogue public-privé, mais aussi et surtout l’adoption de la nouvelle feuille de route de réformes qui, validée par le gouvernement en conseil des ministres, devenue exécutoire après la signature par le Premier ministre des assignations spécifiques à tous les ministères sectoriels.

Sur le plan stratégique, Anthony Nkinzo a annoncé l’extension et la redynamisation dans les tout prochains jours de l’antenne de Lubumbashi, dans le Haut-Katanga, suivie de l’ouverture d’une antenne à Matadi, dans le Kongo Central et d’une autre à Bukavu, dans le Sud-Kivu.

« À ce projet d’extension de l’Agence à l’intérieur du pays, s’ajoute notre ambition de nous assurer une présence à l’international dans de régions stratégiques au fort dynamique économique », affirme le DG de l’ANAPI.

Par ailleurs, bien que redevenu attractif, note-t-il, le pays n’enregistre pas encore un flux massif d’investissements directs étrangers comme on pouvait l’espérer. Et d’ajouter « nous devons maintenir le cap. On ne saurait baisser les bras maintenant. Pas après autant de sacrifices consentis ».

Pour le DG Anthony, depuis 20 ans, de nombreuses personnes ont joué un rôle essentiel dans le parcours que l’agence a réalisé, notamment ces prédécesseurs Mathias Buabua wa Kayembe, Wivine Mumba Matipa et Robert Moustafa sans oublier tout le personnel de l’ANAPI. Il a également sollicité l’accompagnement de la presse pour faire des activités programmées une réelle réussite en vue de l’émergence et de l’expansion de l’ANAPI, outil très important pour l’impulsion et le développement économique du pays. Ce, « par l’amélioration effective du climat des affaires, la promotion des investissements, le plaidoyer et l’accompagnement en faveur des opérateurs économiques par divers autres services que l’ANAPI accorde aux investisseurs ».

François Kitoko

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Voir Aussi