Le_Potentiel logo
Le_Potentiel logo

Kinshasa : Patrick Muyaya annonce l’identification des servitudes non ædificandi

Le gouvernement est déjà à l'action pour garantir une jouissance paisible aux habitants par la prévention des catastrophes et autres accidents.

Partager :

SKE__cbus_5912220402WhatsAppImage-at.._mGlis

Le gouvernement est déjà à l’action pour garantir une jouissance paisible aux habitants par la prévention des catastrophes et autres accidents. Il a aussi promis de passer à la vitesse supérieure pour identifier des servitudes non ædificandi.

Le drame de Matadi Kibala avec le sectionnement d’un conducteur des lignes hautes tensions de la Société nationale d’électricité (Snel) ayant causé 25 morts, a été au menu du briefing, jeudi 3 février, en direct sur la télévision nationale. Autour du ministre de la Communication et Médias, Patrick Muyaya, le gouverneur de la ville de Kinshasa, Gentiny Ngobila, et le directeur général de cette entreprise étatique, Jean- Bosco Kayombo sont revenus sur les circonstances de cet incident avant d’évoquer des mesures prises, notamment la fermeture à Matadi Kibala de tous les marchés “pirates” et la délocalisation des parkings dans les alentours des servitudes de la Snel.

Le gouvernement qui est déjà à l’action pour garantir une jouissance paisible aux habitants par la prévention des catastrophes et autres accidents, va passer à la vitesse supérieure pour identifier des servitudes non ædificandi. L’objectif est finalement d’appliquer la loi, celle de faire respecter les périmètres de sécurité, notamment en ce qui concerne les lignes à haute tension de la Snel.

Il s’agira, à  tout point de vue, d’un travail de synergie qui passe par l’interdiction de délivrer des permis de construire et autres documents y relatifs aux sites et espaces non conformes.

Dans son speech, Gentiny Ngobila a estimé que la question est délicate. Car à ce jour, les constructions anarchiques constituent environ 40 % des constructions dans la capitale. Une interpellation à ceux qui délivrent les titres et les permis !

Entretemps à Matadi Kibala, des dispositions sont prises. L’on note, entre autres, la fermeture immédiate de tous les marchés “pirates”, la délocalisation des parkings des véhicules sur place en provenance du Kongo Central…

Pour le porte-parole du gouvernement, l’Etat assume la responsabilité dès lors qu’il était de son devoir de s’assurer qu’il n’y ait pas des constructions dans des servitudes de la Snel, d’où la nécessité d’identifier tous les autres endroits non aedificandi.

De l’éclairage apporté par le DG de la Snel, l’on déplore la destruction par les riverains des protections érigées dans le périmètre des pylônes. Le conducteur sectionné à cause de la foudre portait une charge de 70 000 volts.  Dans tous les cas, la dangerosité des lignes de haute tension est évidente. C’est pourquoi on élève les lignes à hauteur. Et pour les sécuriser on fait des servitudes (des couloirs) permettant ces lignes de passer en toute sécurité surtout que ces conducteurs sont nus.

PM

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Voir Aussi