Le_Potentiel logo
Le_Potentiel logo

Kinshasa – Incendie de Debonhomme : Budimbu interpellé à l’Assemblée nationale

Le député national Dhedhe Mupasa Lukobo adresse une question d'actualité à Didier Bidimbu, ministre des Hydrocarbures, à la suite de l'incendie d'un dépôt de carburants au quartier Debonhomme, dans la commune de Matete, et sur pied de l'article 181 du règlement intérieur de l'Assemblée nationale.

Partager :

le député national dhedhe mupasa lukobo

Les députés nationaux n’entendent pas faire de cadeaux aux membres du gouvernement et mandataires publics.

À la suite de l’incendie d’un dépôt de carburants au quartier Debonhomme, dans la commune de Matete, et sur pied  de l’article 181 du règlement intérieur de l’Assemblée nationale, le député national Dhedhe Mupasa Lukobo adresse une question d’actualité à Didier Bidimbu, ministre des Hydrocarbures.

Pour le député Mupasa, dans la journée du mercredi 16 mars, un incendie s’est déclaré sur un dépôt de stockage des produits pétroliers destinés à la commercialisation, dans un quartier résidentiel de la municipalité de Matete, lequel a causé un important dégât matériel et une perte en vie humaine d’un mineur de 13 ans.

Aussi demande-t-il à Didier Bidimbu d’éclairer la religion, notamment de la Chambre basse du Parlement sur la problématique d’importation, de dépôt-stockage, la commercialisation des produits pétroliers et les conditions d’octroi des autorisations y relatives, surtout qu’on n’en est pas au premier incendie dans ce même quartier.

le depute national dhedhe mupasa lukobo adresse une question dactualite a didier bidimbu ministre des hydrocarbures.
Le député national Dhedhe Mupasa Lukobo adresse une question d’actualité à Didier Bidimbu, ministre des Hydrocarbures.

En tant qu’autorité chargée de l’application de la législation sur les hydrocarbures, Dhedhe Mupasa pose, entre autres questions, comment importe-t-on le carburant en RDC ou encore quelles sont les conditions d’octroi des autorisations d’importation, de stockage, de transport en RDC? Comment le ministère a-t-il, dans des années durant, octroyé des autorisations d’importation, de stockage et de communication des hydrocarbures dans un quartier, de surcroît résidentiel, sans en mesure les risques  sur la sécurité des personnes et des biens ainsi que sur la protection de l’environnement ? Quelles sont les dispositions que met en place le ministère des Hydrocarbures pour sauvegarder la sécurité publique et la protection de l’environnement? En cas de survenance de l’imparable, quelles sont les dispositions que prend votre ministère pour réparer le préjudice subi et prévenir pareille risque?

Faisant la synthèse de son initiative, M. Mupasa a déclaré : « II y a quelque temps, un incendie s’est déclaré à Maluku à cause du trafic du carburant. Et tout récemment, d’importants dégâts matériels avec perte en vie humaine au quartier Debonhomme, à Matete. En tant que député, je ne peux rester calme sur ce sujet. Contrôleur des actes du gouvernement, nous voulons interroger le ministre ayant en charge les hydrocarbures, celui qui est appelé à encadrer ce secteur. Comment ce genre d’événements arrivent-ils ? Que fait-il? Il doit s’expliquer devant le Parlement, et à travers notre Chambre, l’opinion publique.  C’est le sens de notre action, avec une question d’actualité adressée au ministre des Hydrocarbures ». La motivation, selon lui, est qu’il ne souhaite pas assister continuellement à des pertes en vies humaines, à des dégâts matériels partout, lors que tout ceci peut être régulé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Voir Aussi