Le_Potentiel logo
Le_Potentiel logo

« Le modèle positif », concept de la Fondation Ndjondo Minengu Francis pour stimuler l’autonomisation des femmes

Partager :

fnmf

En marge du mois de mars consacré à la femme, l’asbl « FNMF » (Fondation Ndjondo Minengu Francis) se met à l’œuvre pour jouer sa partition dans l’épanouissement social et économique de la femme congolaise.

Me Francis Ndjondo Minengu, promoteur et président du conseil d’administration de la fondation qui porte son nom, porte ainsi un regard attentionné sur le parcours des femmes en milieux rural et urbain vers le développement.

La campagne lancée du 20 au 31 mars courant par la FNMF met en exergue « le modèle positif » qui est un concept original visant à stimuler, mieux, à inciter les femmes à s’inspirer de leurs semblables qui se distinguent dans la société.

Le go de cette campagne donné, dimanche 20 mars au quartier Malueka dans la commune de Ngaliema, a été marqué par une conférence-débat. Les femmes membres et non-membres de la fondation comprennent ainsi la nécessité de copier des modèles parmi elles, des modèles qui se démarquent, qui se distinguent dans la société congolaise en général et kinoise en particulier.

Dans cette approche, la FNMF entend contribuer à l’amélioration de la qualité de vie de la population congolaise vivant en milieu rural et urbain.

« L’activité a tourné autour de la campagne qui est lancée par la fondation du 20 au 31 mars 2022. La première journée marquée par ce lancement a été consacrée à une conférence dédiée à cette femme modèle avec comme thème “modèle positif”. L’objectif est de ressortir le caractère positif d’une dame, d’une maman, d’une femme pour que cela sert de modèles aux autres femmes du pays », a déclaré Me Francis Ndjondo Minengu, promoteur et président du conseil d’administration de la fondation.

Selon lui, l’échantillon choisi pour la conférence est significatif et incitatif. Il s’est exprimé en ces termes : « On a pris cette échantillon pour dire aux autres femmes qu’elles ont la capacité de faire ce que leurs modèles font. Qu’il s’agisse d’une activité, du travail éducatif de mère au foyer, de femme entreprenante, etc. Nous tenons à valoriser la femme au sein de la fondation, le modèle positif, c’est vraiment cette femme de valeur ».

Dans la foulée, des diplômes de mérite ont été décernés à ces femmes de valeur, femmes modèles.

A l’occasion, le coordonnateur de la FNMF, Junior Okito, a présenté la vision de cette fondation qui tient à sa particularité en ce qu’elle vise prioritairement l’amélioration de la qualité de vie des populations vivant en milieu rural et urbain en RDC. Son action est basée sur l’assistance sociale et l’apprentissage aux métiers générateurs des revenus avec un focus sur l’éducation, la formation professionnelle, la santé, l’écologie, etc.

Du côté des récipiendaires, la satisfaction était bien visible. « Je suis contente de cette conférence et surtout très émue d’avoir été honorée par la fondation Ndjondo Minengu Francis qui m’a décernée un diplôme de mérite. Je suis commerçante et tenancière d’un débit de boisson ici à Malueka. Grâce à ce travail, je parviens à soutenir mon mari et à scolariser mes enfants », a déclaré une récipiendaire, présentée comme modèle positif. Comme elle, des femmes modèles ayant excellé dans les différents domaines, notamment, le commerce, l’église, l’éducation, la santé, etc., ont aussi reçu les diplômes de mérite.

Comments 6

  1. Avatar ruffin bukinga says:

    Nous sommes de coeur avec vous dans cette initiative combien louable de l’autonomisation de la femme. Vraiment nos sincères félicitations et bon vent à la fondation FNMF.

  2. Avatar Mafuta says:

    Tres belle initiative, un concept qui consiste à motivé la femme de communauté LUKUNGA. Bravo à toi mon président Francis que tes bonnes œuvres n’est ce limite point.

  3. Avatar Mafutala tatchi Bertin says:

    L’autodependence de la femme et son épanouissement est une arme clé pour son émancipation , son implication dans l’entrepreunat est une orientation vers le respect de ses droits. Au-delà de la pagne qu’elle porte,la femme peut trouver sa place dans la haute classe , elle a des capacités de sièger dans des institutions, occuper des postes importants dans la société, être représenté à plus de50% dans la classe politique et sociale , c’est même une des luttes de la FNMF

  4. Avatar Josse says:

    Belle initiative minengu
    Vive la femme

  5. Avatar Atatama says:

    Bravo à la Fondation FNMF très émue de lire cet article ,femme lèves toi et mets toi au travail c’est une grande force pour la nation.

  6. Avatar Baby Ornella bashipele says:

    Soutien total à la fondation NMF pour la valorisation de la femme dans les milieux ruraux et urbains ( souvent ignorés)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Voir Aussi