Le_Potentiel logo
Le_Potentiel logo

Lualaba : Okende et Mutinga dressent le bilan de l’accident de train à Lubudi

Avant de prendre des mesures drastiques pour éviter pareille désolation dans le futur, les membres du gouvernement central ont dressé un état des lieux sans complaisance de la situation sur le terrain.

Partager :

screenshot 20220321 104957~2

La coupure de la traction due à la surcharge est la cause présumée de déraillement de ce train à Lubudi, lequel a causé plusieurs dégâts matériels dont sept wagons précipités dans les ravins.

Quelques jours seulement après le déraillement du train marchandise à Lubudi dans la province de Lualaba, les membres du gouvernement central en exécution des instructions du Premier ministre, se sont rendus à Kitenta, situé à 614 Km, à la hauteur du village Buyofwe où s’est produit, le 10 mars 2022, l’accident d’un train marchandise de la Société nationale de chemins de fer du Congo.

Le ministre de Transport et Voies des communications et son collègue des Affaires Sociales, Actions humanitaires et Solidarité nationale, Modeste Mutinga, ont effectué cette visite dans l’optique d’établir un état des lieux à la suite de cet accident meurtrier.

Sur le lieu du drame, l’émotion était encore vive et perceptible. Les proches des victimes et certains habitants du coin, avec pincement au cœur, ont exprimé toute leur reconnaissance au gouvernement central pour cette promptitude dans la réaction.

Tous les éléments techniques mis à la disposition de la délégation gouvernementale attestent sans ambages que la coupure de la traction due à la surcharge est la cause présumée du déraillement. Très affectés et peinés par cet accident meurtrier, les membres du gouvernement central ont assisté pantois aux cris de détresse des victimes.

Peu avant de prendre des mesures drastiques pour éviter pareille désolation dans le futur, les membres du gouvernement central ont dressé un état des lieux sans complaisance de la situation sur le terrain.

Cherubin Okende et Modeste Mutinga ont également présenté les condoléances du président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, et du Premier ministre Jean-Michel Sama Lukondo à toutes les familles éplorées et les rescapés ainsi qu’à tous les habitants de la province du Lualaba impactés par cet accident meurtrier.

Après avoir fait le tour du lieu du drame, les deux membres du gouvernement central se sont rendu compte des dégâts importants causés par cet accident.

Les éléments préliminaires
Les membres du gouvernement central, après avoir recueilli les éléments sur le lieu du drame, ont palpé du doigt la complexité de la situation.

Cherubin Okende et Modeste Mutinga ont décelé que ce train-marchandise provenait de Lubumbashi à destination de Lubudi. En deux têtes de locomotives, le train remorquait 14 wagons plus une voiture avec charge de 439 tonnes.

Selon la délégation gouvernementale, la coupure de la traction due à la surcharge est la cause présumée de ce déraillement.
Pour ces délégués de Sama Lukonde, ce déraillement a causé d’importants dégâts matériels dont sept wagons précipités dans les ravins.

En plus des dégâts matériels, le bilan provisoire indique 73 morts et 128 personnes grièvement blessées.

Dans le même ordre d’idées, la délégation gouvernementale a salué les efforts entrepris par le gouvernement provincial du Lualaba qui a assuré le transfert des blessés vers les hôpitaux spécialisés pour le traitement spécifique et la prise en charge, la mise à la disposition des médecins et des infirmiers, notamment des ambulances, des produits pharmaceutiques de première nécessité et des sacs mortuaires.

Les deux membres du gouvernement affirment qu’au regard de cette situation tragique, il est impérieux qu’une enquête administrative et judiciaire de haut niveau soit diligentée, dans les jours qui suivent, pour déterminer les causes exactes de cet accident et établir les responsabilités.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Voir Aussi