Le_Potentiel logo
Le_Potentiel logo

Un RD Congolais à Dubaï [Édito]

Contrairement à « Un Persan à Paris », qui n’avait attiré que la curiosité des habitants, le « RD Congolais à Dubaï » use de sa casquette de premier diplomate pour donner de la République une image aussi attachante qu’attractive sur les plans économique et diplomatique.

Partager :

un rd congolais à dubaï

À Dubaï, Tshisekedi n’est pas allé en villégiature. Le premier des Congolais s’est adressé, hier 22 mars 2022, à un parterre de personnalités politiques et d’hommes d’affaires de premier plan. Il a dévoilé l’unique message dont, d’ailleurs, il est l’ardent défenseur, à savoir : vendre l’image de la RD Congo à l’échelle internationale afin d’attirer des investisseurs et de la bienveillance.

Contrairement à « Un Persan à Paris », qui n’avait attiré que la curiosité des habitants, le « RD Congolais à Dubaï » use de sa casquette de premier diplomate pour donner de la République une image aussi attachante qu’attractive sur les plans économique et diplomatique.

Ses arguments n’ont pas cherché à enjoliver ou romancer l’existence des atouts naturels, donc authentiques, que la mariée propose à tous les prétendants, quelle que soit leur nationalité. Pourvu que le deal à conclure respecte la logique du gagnant-gagnant. Ainsi que la transparence.

À décrypter le narratif du président Tshisekedi, les divers prétendants n’ont depuis hier que l’embarras du choix entre les mines, l’agriculture, la pêche, le tourisme, les transports, les infrastructures, etc.

Aussi, dans son inlassable quête du mieux-être pour ses compatriotes, Tshisekedi devra-t-il poursuivre, avec l’ensemble de la population, l’âpre combat contre les antivaleurs et leurs auteurs. La finalité, c’est l’amélioration du climat des affaires. Certes, la volonté politique est manifeste. Mais il faut faire en sorte que les mauvaises habitudes héritées du passé ne ressurgissent plus jamais. Donc, le « RD Congolais à Dubaï2020 » peut compter sur un peuple disposé à l’accompagner dans la recherche du bonheur collectif. Ce peuple, comme tout investisseur, ne demande que des garanties législatives, juridiques, judiciaires, administratives et sécuritaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Voir Aussi