Le_Potentiel logo
Le_Potentiel logo

RDC-Mondial 2022 : la détermination des Léopards à l’épreuve de la grosse prime des Lions marocains

La tension monte à deux jours du match aller du barrage qualificatif pour la Coupe du monde 2022 entre la RDC et le Maroc. Une grosse prime de 12 millions d’euros sera versée pour le compte des Lions en cas de qualification. Côté Léopards, la détermination est grande. Qatar ou rien.

Partager :

images (12)

La pression monte déjà à deux jours seulement du match RDC-Maroc, comptant pour la manche aller du tour de barrage qualificatif pour la Coupe du monde « Qatar 2022 ». Les Lions de l’Atlas et les Léopards s’affrontent, ce vendredi 25 mars, au stade des Martyrs de la Pentecôte, à Kinshasa. Le décor est déjà planté pour revivre le spectacle.

Le Maroc qui tient à tout prix à arracher sa qualification. A quelques jours du match, les protégés de Vahid Halilhodzic ont de quoi avoir une motivation supplémentaire.
En effet, une grosse prime de 130 millions de dirhams (équivalant de plus de 12 millions d’euros) leur sera versée en cas de qualification au Mondial 2022.

Le porte-parole de la Fédération royale marocaine de football (FRMF), Mohamed Makrouf, a annoncé la nouvelle dans une déclaration à la chaîne 2M. «La prime était auparavant de 100 millions de dirhams, mais le dernier Conseil de la FRMF l’a augmentée afin de bien se préparer pour la Coupe du monde», a-t-il expliqué.

Du côté de la RDC, le gouvernement avait également doublé la prime des Léopards pour aller chercher cette qualification historique. Les deux staffs techniques n’ont qu’un seul objectif dans cette phase.

Du côté des Lions, le sélectionneur principal Vahid Halilhodzic appelle sa troupe au calme. Il reste optimiste et compte sur son effectif qui vient de prendre part à la dernière Coupe d’Afrique des nations « CAN-Cameroun 2021 ».

Reprise des entraînements des Léopards
Comme annoncé dans nos précédentes publications, les Léopards de la RDC ont repris les entrainements, hier mardi 22 mars au stade des Martyrs de la Pentecôte, sous la supervision du sélectionneur principal Hector. Ils continuent tous de manifester leur optimisme pour cette double confrontation.

« On est soudé pour le match là. Ça fait plusieurs années que la RDC n’a plus participé à la Coupe du monde. Cette-fois ci ou jamais, on va à tout prix arracher la qualification. Tout va très bien se passer. Surtout que la manche aller se jouera chez nous au stade des Martyrs, on n’acceptera pas de faire un faux pas », a déclaré Moukoko Amale en pleine séance d’entraînement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Voir Aussi