Le_Potentiel logo
Le_Potentiel logo

Mondial Qatar 2022 : Les Léopards prêts à réécrire l’histoire

Si la RDC peut bien compter sur ses talentueux professionnels qui font parler d’eux, notamment, dans les meilleurs championnats européens, les Congolais sont conscients que jouer contre les Lions de l’Atlas du Maroc ne sera pas du tout facile. Il s’agit d’un choc des fauves, Léopards-Lions de l’Atlas pour la première étape qui pourra évidemment être décisive pour le rendez-vous historique de la coupe du monde Qatar 2022. Mbokani, Kebano, Chancel Mbemba, Bolasie, Tisserand, José Mpoku, Arthur Masuaku, etc., des cadres habituels de l'équipe nationale vont faire jonction avec des jeunes talentueux dont la plupart feront leur première apparition sous les couleurs nationales et devant un public exigeant dans l’antre chaud du stade des Martyrs de Kinshasa. C’est le cas de Théo Bongonda, Bastien Samuel…, tous sous pression pour honorer leur première sélection dans un match où la bonne stratégie et le bon mental sont de mise. Dans les rues de Kinshasa et d’ailleurs, l’on rêve déjà Les Léopards posant ses valises au Qatar ! C’est dire, toute la nation, représentée par les vingt-cinq mille spectateurs attendus au stade en raison des restrictions imposées par la covid-19, va pousser les Onze national à réécrire l'histoire, quarante-huit ans après la participation au Mondial de 1974 en Allemagne. À domicile, la RDC est obligée de prendre une sérieuse option au marquoir pour se mettre à l'abri de toute surprise désagréable au match retour à Casablanca.

Partager :

Léopards rdc

Contre le Maroc, ce vendredi 25 mars au stade des Martyrs de Kinshasa, la République démocratique du Congo joue gros. La rencontre comptant pour la double confrontation de barrages du Mondial Qatar 2022 (manche-aller), s’annonce palpitante à quelques heures du coup d’envoi prévu à 16 heures locales.

Ce match qui ne sera pas facile pour les Léopards de la RDC, tout comme les Lions de l’Atlas du Maroc qui, au cours de leur prestation à la dernière Coupe d’Afrique des nations, ont suscité des doutes dans l’organisation tactique. C’est une page tournée, bien-entendu, car les Marocains à Kinshasa auront à cœur de bien négocier cette première explication en attendant la suite et fin à domicile. Et même si cette équipe marocaine possède de fortes individualités sans compter leur style de jeu à faire reculer l’adversaire, c’est sans compter sur une RD Congo généreuse dans l’effort et disciplinée tactiquement sur la pelouse.

De toutes les façons, cette rencontre à allure palpitante entre ces deux formations s’annonce très difficile et chaude étant donné que l’enjeu est de taille. Les Léopards ne doivent certainement pas oublier qu’ils sont à 180 minutes de Qatar. L’occasion leur est donc offerte de réécrire l’histoire du football de la RDC.

Avec tous les cadres de l’équipe : Mbokani, Kebano, Chancel Mbemba, Bolasie, Tisserand, José Mpoku, Arthur Masuaku, etc., et la jonction des jeunes talentueux dont la plupart feront leur première apparition sous les couleurs nationales, tel est le cas de Yoane Wissa, Théo Bongonda, Bastien Samuel et Pelly Mpanzu, le rêve du Qatar est bien permis. Cela est bien visible partout dans les rues de Kinshasa et d’ailleurs.

C’est pour dire que derrière les athlètes sur leur de jeu, il n’y aura pas que les vingt-cinq mille spectateurs attendus au stade des Martyrs en raison des restrictions imposées par la covid-19, mais ce serait toute la nation, tous les Congolais, toute tendance confondue, qui se rangent derrière l’équipe nationale. L’exploit est possible avec la forme actuelle de certains joueurs-clé, tels que le Marseillais Cédric Bakambu et Arthur Masuaku, qui est très en jambes avec son club Westham en Angleterre, ou encore, Gaël Kakuta, le dépositaire du jeu de Lens en France. L’arrivée de Meschak Elia de Young Boys de Berne dont on connait le niveau de percussion est un plus pour renforcer le flanc.

Dans tous les cas, jouant à la maison, les Léopards sont dans l’obligation de prendre une sérieuse avance au marquoir pour se mettre à l’abri de toute surprise désagréable au match retour à Casablanca.

La Radiotélévision nationale congolaise (RTNC) va assurer la retransmission en direct de cette rencontre, pour permettre aux Congolais disséminés à travers toutes les 26 provinces, de vivre ce spectacle. Déjà jeudi dans la soirée, les guichets du stade des Martyrs a refoulé du monde. Tout le monde cherche à avoir un billet. Hélas, il y en avait que 25 milles.

fb img 1636910583341 1

La nation, plus que jamais déterminée !

Du côté des autorités politiques congolaise, c’est la grande détermination afin de permettre aux joueurs de la RDC de décrocher cette qualification historique à la grand-messe du football mondial.

Le chef de l’Etat Félix Tshisekedi porte, à cet effet, sa casquette de premier sportif du pays. Sans hésiter, il a instruit tous les services de faire le nécessaire pour permettre aux Léopards de réaliser le rêve de tout un peuple.

Comme lui, des appels à la mobilisation fusent. C’est le cas du président de la Chambre haute du Parlement. Modeste Bahati n’a pas manqué d’appeler à la mobilisation de tous pour un soutien total aux Léopards. C’était lors de la plénière du Sénat du jeudi 24 mars, après débat général et examen de l’adoption du projet du calendrier des matières à traiter pendant la session ordinaire de mars en cours.

De son côté, le Premier ministre Jean-Michel Sama Lukonde a donné de la voix. Le chef du gouvernement s’est exprimé en ces termes aux Léopards : « Le premier message d’encouragement que je vous transmets c’est celui du président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo. Le deuxième message d’encouragement c’est celui de toute la population congolaise. Vous ne pouvez pas vous imaginer tout l’engouement qu’il y a parce que ça semble être un moment banal, mais sincèrement on est vraiment en train d’écrire l’histoire et on a une opportunité historique, 48 ans après ».

Hector Cuper optimiste

Avec un contrat d’objectif qui lui tient à la gorge, le sélectionneur principal des Léopards, Hector Cuper, reste optimiste et croit à ses joueurs. En conférence de presse d’avant match tenue, le jeudi 24 mars à Kinshasa, le technicien Argentin est convaincu que les Léopards seront à même de rugir sur le terrain pour arracher la victoire.

hector cuper leopards rdc

A la signature du contrat avec la FECOFA, l’objectif pour Hector Cuper était de ramener les Léopards de la RDC à la Coupe du monde. Il sait que c’est un grand moment pour lui et qu’il n’a pas droit à l’erreur.

« Je sais que c’est l’attente de tout le monde. Nous savons le fait de se qualifier à la Coupe du monde et la joie que nous pouvons donner au peuple congolais est incalculable », a-t-il déclaré. 

Avec ses acteurs au complet pour affronter les Lions de l’Atlas du Maroc, reste à savoir comment Hector Cuper pourra les utiliser pour contrer les Marocains.

Le scénario idéal, une victoire à Kinshasa face aux Lions de l’Atlas.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Voir Aussi