Le_Potentiel logo
Le_Potentiel logo

Quatar 2022 : Les Léopards en mission difficile à Casablanca

Accrochés à Kinshasa (1-1), les Léopards ont une lourde mission d’aller chercher la qualification à la Coupe du monde au Maroc. Le match se joue, ce mardi 29 mars 2022, à Casablanca. Rien n’est encore décidé en avance. Tout est encore possible pour les deux nations qui se connaissent mieux.

Partager :

léopards rdc

Après avoir concédé le nul (1-1) en match aller des barrages qualificatifs pour la Coupe du monde « Qatar 2022 », le vendredi 25 mars au stade des Martyrs face aux Lions de l’Atlas, les Léopards ont une lourde mission d’aller chercher la qualification au Maroc. Une mission difficile mais pas impossible pour la bande du sélectionneur Hector Cuper.

Tenus en échec par les Lions de l’Atlas, les Léopards n’ont eu la vie facile au stade des Martyrs de la Pentecôte. Avec un début un peu timide côté Congolais, les Marocains ont essayé d’imposer leur rythme grâce à un jeu collectif intéressant. La première grosse occasion congolaise est intervenue à la 12ème minute et c’est Yoane Wissa qui a permis aux Léopards de mener au score (1-0).

Un match pourtant prenable pour les hommes d’Hector Cuper qui, malheureusement, n’ont pas réussi à saisir quelques opportunités de corser l’addition puis de tuer le match. Le duo d’attaque Dieumercie Mbokani – Cédric Bakambu n’a pas du tout fonctionné. Absence remarquable d’un meneur du jeu dans l’axe pour inquiéter la défense marocaine.

Au retour des vestiaires, les Léopards ont subi la pression marocaine et finissent par céder leur peau. D’abord, sur un penalty concédé. Mais Ryan Mmaee va renvoyer sa tentative dans le décor. C’est à la 76ème minute que les Marocains réussissent l’exploit. Grâce à une combinaison de classe, T. Tissoudali surprend le portier Congolais Joël Kiassumba sur une lourde frappe et égalise pour son équipe (1-1).

Comme si cela ne suffisait pas pour les Léopards, le défenseur Glody Ngonda a reçu un carton rouge pour cumul des jaunes. Ce qui lui prive directement le match retour prévu, le mardi 29 mars à Casablanca. La RDC a fini la rencontre en infériorité numérique.

Ce scénario donne légèrement l’avantage aux Lions de l’Atlas du Maroc. Un résultat salué par l’ensemble du staff technique marocain, qui promet de faire mieux au match retour à la maison. Avec ce résultat, le Maroc se permet déjà de rêver sa qualification à la Coupe du monde « Qatar 2022 ». 

Quant aux Léopards, l’heure n’est plus à se condamner, mais plutôt à corriger les erreurs et mettre beaucoup d’énergies pour le match retour. L’attaquant de Youngs Boy Meschack Elia qui n’a pas joué à Kinshasa, sera sans doute un renfort offensif important pour Hector Cuper. Les joueurs sont déterminés à ramener la qualification au pays après le match nul de 1-1 réalisé vendredi 26 mars à Kinshasa.

La délégation congolaise conduite par le président de la Fédération congolaise de football association (FECOFA), Donatien Tshimanga, a quitté Kinshasa, le samedi 26 mars 2022 à 20h00, heure locale pour atterri à 2h30, heure de Kinshasa (01h30 heure locale) soit six heures et trente minutes de vol direct à bord de l’appareil d’Ethiopian affrété par le gouvernement congolais. Après les formalités, l’équipe de la RDC a quitté l’aéroport international de Casablanca à 4h00 (de Kinshasa) et une heure de moins heure locale, pour s’installer à Mazargan à El Jadida, à 5h15, heure de Kinshasa et 4h25, heure locale, soit une heure et quinze minutes de route. Tout s’est bien passé sous la surveillance de la police marocaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Voir Aussi