Le_Potentiel logo
Le_Potentiel logo

Kinshasa : les « Kadhafi » en colère contre le ministre Bidimbu

Frappés de plein fouet par la mesure portant fermeture des dépôts clandestins de vente de produits pétroliers, les revendeurs de ces produits inflammables, appelée communément « Kadhafi » ont organisé un sit-in devant le bâtiment administratif de la place ex-Tembe na Tembe dans lea commune de Lingwala. Ceci pour exiger du ministre Didier Budimbu des Hydrocarbures de rapporter sa décision.

Partager :

carburants rdc didier budimbu khadafi

Les revendeurs de carburants communément appelés « Kadhafi », propriétaires de dépôts des produits pétroliers sont descendus dans la rue, lundi 28 mars 2022 à Kinshasa, pour protester contre la décision prise par le ministre des Hydrocarbures, Didier Budimbu, portant fermeture des dépôts pirates des carburants. Ils sont pris d’assaut l’immeuble de la territoriale construit sur la place ex-Tembe na Tembe, près du Palais du peuple. Sur la place, ils ont brûlé des pneus pour exprimer leur colère.

Calicots en mains, ces revendeurs ont demandé au ministre Didier Budimbu de revenir sur sa mesure, car ils s’estiment en règle avec l’Etat.

« Nous demandons au ministre des Hydrocarbures de nous laisser faire notre travail, il n’est pas le premier ministre. Nous avons des documents en règle qu4il nous laisse faire notre travail, nous voulons la paix. Nous demandons l’ouverture de nos dépôts nous ne travaillons pas dans la clandestinité nos dépôt ne sont pas clandestins nous avons des documents signés par lui Didier Budimbu, qu’il nous laisse faire notre travail », a déclaré le porte-parole des « Kadhafi ».

Les manifestants ont assiégé ce bâtiment administratif du gouvernement, paralysant même la circulation. Ils disent attendre une suite favorable des autorités compétentes avant de regagner leurs domiciles.

Lors de sa visite effectuée le mercredi 16 mars après l’incendie d’un dépôt de carburants dans la commune de Matete ayant causé des dégâts humains et matériels très importants, le ministre Budimbu a décidé de la fermeture des dépôts de vente de carburants disséminés à travers la ville de Kinshasa. Ceci, afin d’épargner la population de catastrophes de même nature.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Voir Aussi