Le_Potentiel logo
Le_Potentiel logo

Assemblée nationale : Le décor planté pour l’éjection du gouvernement du ministre de l’Economie nationale

Partager :

ministre de l'economie nationale

Visiblement, rien ne peut sauver Jean-Marie Kalumba de la guillotine.  Le décor est bien planté pour son éjection du gouvernement. Les ingrédients sont bien réunis pour le cocktail détonnant.

Tenez, au moment de la mise en place de la commission de vote, scrutateurs et consorts, aucun témoin ne s’est présenté pour le ministre. Finalement, ça commençait à se chuchoter entre les dents : Kalumba, devenu ministre, a totalement coupé les amarres avec son parti dont il s’est totalement désintéressé. En joker politique, Bahati en avait déjà marre d’un ministre affranchi et indépendant. C’est qui justifie cette absence des députés AFDC-A dans la salle. Et pour reste, beaucoup parmi ces élus nourrissent déjà des ambitions légitimes de le remplacer, étant donné que le poste revient au parti de Bahati selon la distribution des cartes au sein de l’Union sacrée.

D’autre part, les députés voteront pour le départ Kalumba, ministre de l’Union sacrée, pour servir d’exemple à tous les Warriors qui ne font pas correctement leur travail. Une sentence qui redonnerait du crédit à l’institution Assemblée nationale, après avoir sauvé, il y a quelque temps Augustin Kibassa des PT-NTIC dont la tête était réclamée concernant le dossier de registre des appareils mobiles (RAM).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Voir Aussi