Le_Potentiel logo
Le_Potentiel logo

Coopération : la RDC adhère à la Communauté d’Afrique de l’Est (EAC)

La République démocratique du Congo devient le 7è Etat membre de la Communauté d’Afrique de l’Est (EAC). L’adhésion à cette organisation sous régionale a eu lieu à l’occasion du 19è Sommet extraordinaire des chefs d’Etat et de gouvernement de l’East African Community (EAC), auquel le chef de l’Etat Félix-Antoine Tshisekedi a pris part, mardi 29 mars par visioconférence.

Partager :

img 20220330 wa0002


Le président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi, a participé, le mardi 28 mars 2022, par visioconférence, au 19ème sommet extraordinaire des chefs d’État et de gouvernement de la Communauté d’Afrique de l’Est (EAC), rapporte une dépêche du service de communication de la Présidence de la République.

À l’ordre du jour de ce sommet figurait, entre autres questions, l’adhésion de la RDC comme 7ème pays membre de l’organisation sous régionale aux côtés du Burundi, du Kenya, de l’Ouganda, du Rwanda, du Soudan du Sud et de la Tanzanie.

Dans son discours d’acceptation de la décision, le président Félix-Antoine Tshisekedi a proposé la création d’une nouvelle institution au sein de l’organisation qui sera chargée de l’environnement, des ressources naturelles et des mines.

images 33

Avec cette adhésion de la RDC, pays francophone, à l’EAC, le français devient ainsi la troisième langue de travail de cette organisation sous régionale aux côtés de l’anglais et du swahili.

Un grain de sable dans l’engrenage

Le vice-Premier ministre, ministre des Affaires étrangères, Christophe Lutundula Apala et le mandataire spécial du chef de l’État, Serge Tshibangu, étaient aux côtés du président de la République durant ce sommet.

Il faut rappeler que cette adhésion à la Communauté de l’Afrique de l’Est a lieu à un moment de crise grave exacerbée par l’incursion des rebelles M23 soutenus militairement par l’armée rwandaise dont des éléments bien identifiés ont été appréhendés sur le théâtre des opérations. En fin de journée du mardi 29 mars, il revenait des sources concordantes que la situation sur le terrain s’est dégradée davantage, avec l’entrée dans la danse des troupes ougandaises.

Par ailleurs, une question est sur toutes les lèvres : quel dividende le pays tire en adhérant à toutes ces organisations, avec tout ce que cela implique en termes de contributions au fonctionnement de ces ensembles régionaux et sous régionaux ?
Créée en 2000, l’EAC a son siège à Arusha, en Tanzanie. Et c’est le président kenyan, Uhuru Muigai Kenyatta qui assume la présidence tournante de cette organisation sous régionale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Voir Aussi