Le_Potentiel logo
Le_Potentiel logo

DIRECT – Assemblée nationale : Jean-Marie Kalumba lâché par son parti

Visé par une motion de défiance, signée du reste par certains députés membres de l'AFDC en plein examen en ce moment au Palais du peuple, le ministre Jean-Marie Kalumba ne reçoit pas seulement le soutien de son parti, mais aussi c'est toute l'hémicycle qui s'est liguée contre ce Warriors du gouvernement Sama Lukonde.

Partager :

Le Potentiel

Le ministre n’a pas beaucoup de chance de sortie indemne de cette épreuve. Visé par une motion de défiance, signée du reste par certains députés membres de l’AFDC en plein examen en ce moment au Palais du peuple, le ministre Jean-Marie Kalumba ne reçoit pas seulement le soutien de son parti, mais aussi c’est toute l’hémicycle qui s’est liguée contre ce Warriors du gouvernement Sama Lukonde.

Lors du vote pour ou contre la motion, à l’unanimité, la salle a voté pour la motion.

S’agissant de la polémique soulevée autour d’une signature non conforme sur les 70 apposées au bas du document, la députée nationale Geneviève Inagosi a expliqué que Charly Lubamba est un élu national bien identifié, suppléant du député Lubamba décédé, membre de l’AFDC-A qui a chargé à dissimuler sa vraie identité, étant que la motion devait censurer un ministre membre de la même politique.

Avant qu’un autre ne fasse remarquer au ministre Kalumba Jean-Marie qu’il a été lâché par son parti, car au moment où il passait par les fourches caudines, aucun député AFDC n’était présent dans la salle. De même, ‘autorité morale de l’ADFC se trouverait en dehors du pays, dans un pays d’Afrique de l’Est.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Voir Aussi