Le_Potentiel logo
Le_Potentiel logo

Coopération belgo-congolaise : le projet Kin-Emploi vise l’insertion professionnelle des Kinois

L’intervention de la Belgique à travers son programme d’appui au développement de l’employabilité et de l’entreprenariat à Kinshasa dénommé « Kin-Emploi » vise l’insertion professionnelle effective du public cible dans des emplois durables et de qualité.

Partager :

images (44)

Favoriser l’accès à un (auto) emploi décent et durable pour un nombre croissant de jeunes Kinois (ses), dont au moins 50% de femmes. Tel est l’objectif poursuivi par le nouveau Programme belge d’appui au développement de l’employabilité et de l’entreprenariat à Kinshasa dénommé « Kin-Emploi ».

Ce programme a été au centre d’une table ronde, le jeudi 31 mars 2022, entre, d’une part l’Agence belge de développement (Enabel) et une délégation de la Direction générale de l’aide au développement (DGD) et, de l’autre, les différents partenaires et entrepreneurs, tels que Centre de ressources de Kinshasa dénommé « Mosala », Don Bosco, Café Mozart et Kinshasa Digital Academy.

« Les personnes que nous formons trouvent facilement de l’emploi. On a un taux professionnel d’emploi de 100%. A partir du moment où elles ont fini leur formation, elles trouvent de l’emploi mais on les suit deux ans après leur formation », a indiqué Jean-Louis Mbaka, directeur de la Kinshasa Digital Academy, un centre de formation aux métiers du numérique qui identifie, forme et insère professionnellement des experts dans tout ce qui est digital (développeur des spécialistes en marketing digital).

Il a précisé qu’« Avec Enabel, c’est un financement que nous avons obtenu pour pouvoir, cette année, former 30 spécialistes en marketing digital et leur trouver de l’emploi à l’issue de leur formation ».

De son côté, Mme Heidi Rombouts, directrice générale de l’aide au développement (DGD) de la Belgique, s’est dit satisfaite « de voir comment Kinshasa Digital Academy peut créer des leviers pour des entrepreneurs de façon à les aider à améliorer leur capacité de trouver des emplois salariés activés et formés en digitalisation. Je pense que c’est vraiment un projet important pour le futur des jeunes et le futur économique du pays. Nous sommes en train de voir effectivement avec la partie congolaise comment on peut se relancer dans un programme multi annuel ».

De son côté, le directeur général de l’Agence belge de développement (Enabel), Jean Van Wetter, s’est dit « très heureux parce que j’avais participé à la création du programme il y a moins d’un an. Donc, c’est la première fois que je le vois matérialiser. C’est vraiment important pour la diversité de types de formation et de soutien à l’emploi et l’entreprenariat (…) Je pense que c’est ça la richesse d’un programme d’accès à l’emploi pour pouvoir s’adapter à différents types de formation ».

L’intervention de la Belgique à travers son programme d’appui au développement de l’employabilité et de l’entreprenariat à Kinshasa dénommé «Kin-Emploi» vise l’insertion professionnelle effective du public cible dans des emplois durables et de qualité. Cette ambition sera rendue possible grâce au déploiement de l’offre de service du centre de ressources Mosala adossé au ministère de la Formation professionnelle. Cette offre de services orientée vers le client comprendra, notamment les modalités suivantes : la mise en place d’un dispositif d’accompagnement et d’appariement vers l’emploi salarié ; l’activation des formations professionnelles pratiques en alternance, de courte durée avec des emplois préalablement conventionnés auprès du secteur privé formel ; la mise en œuvre d’un processus d’accompagnement et de soutien vers et dans l’auto-emploi, et ce, y compris l’incubation de jeunes désireux de se positionner dans l’entrepreneuriat formel et informel ; le soutien et l’accélération de micro et petites entreprises formelles et informelles résilientes, potentiellement porteuses d’emplois nouveaux ; le renforcement des capacités et l’appui aux acteurs économiques formels et informels pour une meilleure adéquation formation-emploi au sein de la zone urbaine de Kinshasa.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Voir Aussi