Le_Potentiel logo
Le_Potentiel logo

Expo Dubaï 2020 : la Compagnie Théâtre des Intrigants honore la RDC

Grâce à l’appui du gouvernement congolais, la Compagnie Théâtre des Intrigants (CTI) a participé à l’exposition Dubaï 2020 où elle a défendu valablement l’image de la RDC avec, à la clé, trois créations artistiques.

Partager :

20220401 161111

« Nous avions programmé trois créations, à savoir la danse Lokele, le grand Mutuashi et la chanson Congo Avenir. Il y a eu une représentation digne d’une cérémonie officielle avec nos drapelets, nos instruments de musique, c’était un grand spectacle dont je suis fier, et ça s’est passé sans couac. Nous avons quitté vers 11h et nous avons animé et vu des Européens qui courraient, le public dansait, les gens venaient toujours nous demander de jouer. Bref, la CTI a fait son travail, elle a défendu l’image de notre pays et nous en sommes fiers », a déclaré le directeur artistique de la Compagnie Théâtre des Intrigants, Valentin Mitendo. C’était au cours de la restitution, à Kinshasa, de la tournée artistique de son Asbl à l’exposition Dubaï 2020.

Reconnaissance oblige, le directeur artistique Valentin Mitendo a exprimé sa gratitude à l’endroit du ministre en charge du Commerce extérieur, Jean-Lucien Bussa qui a payé à l’aéroport international de N’Djili, 3300 dollars américains de pénalité pour permettre à la Compagnie Théâtre des Intrigants de voyager pour Dubaï.

Le directeur artistique de la CTI a partagé avec le public les leçons tirées de cette tournée : « Il faut toujours être prêt, éveillée c’est-à-dire chercher les marchés, se rendre concurrent ».

Par ailleurs, Valentin Mitendo en appelle à « un véritable travail de sensibilisation culturelle qu’il faut faire pour faire connaître notre culture à Dubaï. Maintenant, il faut trouver des personnes ou des sponsors capables de vous aider à découvrir le secret. Enfin, respecter des usages ».

Il a annoncé deux spectacles en préparation, qui seront joués le 30 juin et la tenue des JOUCOTEJ (Journées congolaises de théâtre pour et par l’enfance et la jeunesse) au mois de mai prochain.

A la question que d’aucuns se posent sur comment la CTI a présenté le ballet à Dubaï alors qu’elle a l’habitude de présenter des spectacles de théâtre, M. Mitendo s’est justifié en ces termes : « Nous sommes une compagnie qui a des filières. A ce titre, la Compagnie prend la responsabilité, en fonction de moment, à gérer certains aspects intéressants pour la promotion de la Compagnie ».

M. Mitendo a expliqué comment sa structure s’est retrouvée à Dubaï : « En 2018, nous n’avions pas encore été à Pékin, Dubaï a envoyé un questionnaire d’enquête au commissaire général de l’expo du ministère du Commerce extérieur. Ce questionnaire avait besoin d’être travaillé par un groupe d’experts. C’est ainsi que la CTI a été invitée à participer au travail scientifique et en trois jours, nous avions répondu à la question mais en même temps nous avions fait des suggestions sur le pavillon. Que ce soit notre pavillon Pékin en 2019, ou notre pavillon de Dubaï 2020. Ce pavillon a été conçu comme une termitière parce que c’est nous qui avions donné le titre à notre pavillon (…) ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Voir Aussi