Le_Potentiel logo
Le_Potentiel logo

Réforme de la Justice en RDC : L’UE octroie 35 millions d’euros

L'Union européenne (UE) vient de financer à hauteur de 35 millions d'euros le deuxième Programme d'appui à la Réforme de la justice (PARJ2) en RDC. Pour le secrétaire général à la Justice, Georges Mfulu, ce programme vise à renforcer l’Etat de droit et promouvoir la démocratie.

Partager :

img 20220402 wa0005

L’Union européenne (UE) vient de financer à hauteur de 35 millions d’euros le deuxième Programme d’appui à la Réforme de la justice (PARJ2) en République démocratique du Congo. A en croire le secrétaire général à la Justice, Georges Mfulu, ce programme vise à renforcer l’Etat de droit et promouvoir la démocratie en RDC. L’UE prévoit à travers ce PARJ 2, d’appuyer cette réforme de la justice sur 4 axes, à savoir garantir l’accès au droit et à une justice de qualité pour tous. Ce programme s’étend également à l’information et aux mécanismes alternatifs de règlement des conflits ; garantir l’indépendance du pouvoir judiciaire ; garantir la performance du ministère de la Justice ; garantir une justice fondée sur le respect de la dignité humaine.

«Nous sommes tous d’accord sur l’importance de la justice, car seule une justice impartiale et accessible à tous peut sécuriser les uns et les autres. Tout Etat de droit repose sur une justice juste et sur son appareil judiciaire. Seulement, à condition de doter ce dernier des pouvoirs, des ressources, du matériel, des compétences et des infrastructures adéquates qui lui permettront de combattre efficacement l’impunité et de protéger les droits de l’Homme », a-t-il dit lors du lancement officiel de ce programme à Kinshasa.

Le régisseur chef d’équipe de l’Unité de gestion de programme (UGP) Patrick Ryckaert, a, pour sa part, rappelé que ce projet s’inscrit dans le cadre de la coopération entre la RDC et l’UE qui le finance à travers le Fonds européen de développement.

M. Alain Decoux, chef d’équipe gouvernance politique et sécurité de l’UE, a, de son côte, fait savoir que le lancement de ce programme marque le début du nouvel appui de l’UE en faveur de la réforme de la justice en RDC.

Il a assuré par ailleurs qu’après la tenue des états généraux de la justice en 2015, la mise en place du groupe thématique justice et droits humains en 2016 ainsi que l’adoption de la politique nationale de réforme de la justice en 2017, l’UE qui soutient le secteur depuis 2004, a repris sa coopération en faveur de la réforme du secteur de la sécurité en RDC.

Pour rappel, ce deuxième programme d’appui à la réforme de la justice PARJ 2 a été lancé le 24 mars à Mbandaka en Equateur, le 23 mars à Tshikapa au Kasaï et Bunia en Ituri le 17 mars 2022.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Voir Aussi