Le_Potentiel logo
Le_Potentiel logo

Challenge entreprise 2022 : Les 11 lauréats primés empochent 10.000 USD chacun

Dans le souci de disposer de nouveaux millionnaires et de faire de la RDC l’Allemagne d’Afrique tel que promis par le président Félix Tshisekedi, les PME doivent jouer pleinement leur rôle. Et dans le monde des affaires, on y tient. Ce qui justifie le combat mené par la Fédération des entreprises du Congo (FEC).

Partager :

img 20220403 wa0013

La Fédération des entreprises du Congo (FEC) a primé et décoré onze lauréats à la deuxième édition de « Challenge entreprise » dont la clôture a eu lieu, le samedi 2 avril 2022 à Kinshasa.

En guise d’encouragement, les onze entrepreneurs décorés ont empoché 10.000 dollars américains chacun. Une manière pour le patronat congolais, en collaboration avec le gouvernement central, d’encourager les entrepreneurs locaux à travailler davantage afin de doter la République démocratique du Congo de nouveaux millionnaires.

La deuxième édition de Challenge entreprise était placée sous le thème « L’entrepreneuriat congolais à l’heure de nouveaux enjeux ». Elle s’inscrit dans la droite ligne de la vision de la FEC qui consiste, notamment, à encourager et promouvoir les entreprises en général et en particulier la Petite et Moyenne Entreprise, considérée comme le socle de l’activité économique.

Plusieurs moments forts ont marqué la cérémonie « Challenge entreprise 2022 ». Notamment le plaidoyer mené par la FEC en rapport avec l’accompagnement des pouvoirs publics ainsi que celui des banques commerciales ; l’annonce de la détermination de la FEC à doter le pays d’une banque dont le capital sera entièrement congolais ; la remise des prix aux lauréats ainsi que le dîner d’affaires offert à l’occasion de la deuxième édition du Challenge entreprise.

Plaidoyer pour une attention soutenue

A la clôture des travaux, le président de la Commission PME au sein de la FEC, Félicien Samuna, a rappelé notamment le rôle que jouent les PME dans un pays dont l’économie veut devenir émergente à l’horizon 2030.

Pour lui, les PME congolaises qui tiennent à ce jour le tissu économique du gouvernement doivent bénéficier d’une attention particulière de la part des gouvernants.

« La RDC voudrait, à l’horizon 2030, être comptée parmi les pays à économie émergente. Cette émergence ne peut être atteinte que grâce à un accroissement substantiel de l’activité productive qui permet la création de richesses et d’emplois. Point n’est besoin de rappeler que le tissu économique dans notre pays est constitué essentiellement des Micros et PME exerçant souvent, bon gré mal gré, dans l’informel », a déclaré Félicien Samuna.

Un désert entrepreneurial

Pour sa part, le ministre des PME, Eustache Muhanzi, a reconnu le combat que mènent les hommes et femmes d’affaires en RDC en vue du relèvement du tissu économique.

« Ce jour nous permet de fêter nos champions, nos lauréats du Challenge Entreprise 2022 de la RDC. Il s’agit par ici de reconnaître le courage, la bravoure et le savoir-faire des femmes et des hommes qui se livrent à ce combat d’implantation d’entreprises en RDC », a déclaré le ministre des PME.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Voir Aussi