Le_Potentiel logo
Le_Potentiel logo

Covid-19 en RDC : J-J Mbungani appelle la population à la vigilance

Partager :

images (59)

Le ministre de la Santé publique, Hygiène et Prévention, Dr Jean- Jacques Mbungani, a demandé à la population congolaise de rester toujours vigilante, même si « la sévérité de la pandémie s’amenuise davantage et se traduit par une stabilisation du taux de létalité autour de 1,5% ». Il a tiré la sonnette d’alarme, lors de la présentation de la situation de la pandémie de la Covid-19 en République démocratique du Congo, à la 47ème réunion du Conseil des ministres, tenue vendredi 1er avril 2022.

« Le gouvernement reste en alerte par rapport à l’évolution de la pandémie à l’échelle mondiale avec l’éventuelle apparition des variants inquiétants d’où la recommandation permanente de la vigilance absolue et à la poursuite de la sensibilisation de la population pour le respect scrupuleux des gestes barrières en vue de se protéger et de se prémunir contre d’autres vagues éventuelles. À ce jour, 23 provinces font la vaccination en mode routine et 3 provinces: Sankuru, Maï-Ndombe et Lomami viennent de finaliser leur micro plan », avait déclaré Patrick Muyaya, porte-parole du gouvernement et ministre de la Communication et des Médias.

La République démocratique du Congo a enregistré dans la journée du samedi 2 avril 2022, 1 nouveau cas confirmé dans le Haut-Katanga sur les 600 échantillons testés, 11 cas confirmés ont été mis à jour au Nord-Kivu ; le cumul du jour était de 12 cas confirmés.

Depuis le début de l’épidémie déclarée le 10 mars 2020, le cumul des cas est de 86.872 cas confirmés, dont 86.870 et 2 cas probables. Au total, il y a eu 63.044 personnes guéries et 1.337 décès.

Il sied, par ailleurs, de noter qu’une équipe conjointe d’experts de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), de la Commission de l’Union africaine et du Conseil consultatif et technique des centres africains de contrôle et de prévention des maladies (CDC Afrique), avait salué la semaine dernière les efforts de la RDC en matière de recherche sur les traitements traditionnels de la Covid-19. C’est au terme d’une visite de 11 jours effectuée à Kinshasa, soit du 21 au 31 mars 2022, que cette équipe a fait la restitution des résultats de sa mission.

« La RDC a fait montre d’un engagement politique de haut niveau pour la promotion et le développement de la médecine traditionnelle », s’étaient félicité ces experts, notant que cette appropriation favorise la recherche d’agents thérapeutiques basés sur la médecine traditionnelle contre la Covid-19 et d’autres maladies prioritaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Voir Aussi