Le_Potentiel logo
Le_Potentiel logo

RDC-CHAN 2022 : qui pour diriger le staff technique des Léopards ?

L’appel à candidatures a déjà été lancé par la FECOFA pour le nouveau sélectionneur des Léopards A’, en prévision des éliminatoires du CHAN 2022. Avec un championnat national qui se joue au compte-gouttes, le futur coach aura déjà un souci pour monter sa sélection.

Partager :

chan 2022 rdc

La question est sur toutes les lèvres. Qui pour prendre la direction technique des Léopards A’ de la République démocratique du Congo ? Elle se pose à un mois et demi des éliminatoires de la 7ème édition du championnat d’Afrique des nations « CHAN 2022 », dont la phase finale se jouera en Algérie, du 8 au 31 janvier 2023.

À cet effet, la Fédération congolaise de football association (FECOFA), à travers la Direction technique nationale (DTN), a déjà procédé au lancement depuis le mardi 5 avril à l’appel à candidatures d’un sélectionneur et des membres du staff technique des Léopards locaux de la RDC.

La RDC, qui a raté la dernière Coupe d’Afrique des nations (CAN) et la prochaine Coupe du monde « Qatar 2022 », se force pour ne pas rater le prochain championnat d’Afrique des joueurs évoluant sur le continent africain.

Qui pour prendre la place de Florent Ibenge Ikwange, actuellement entraîneur de RS Renaissance Berkane du Maroc, qualifié pour les quarts de finale de la Coupe de la Confédération de la CAF.

Après la débâcle aux éliminatoires du Mondial 2022, le public sportif congolais devient de plus en plus exigeant sur le profil du futur sélectionneur des Léopards locaux.

Selon les critères de la FECOFA, les potentiels candidats doivent être de nationalité congolaise ; être détenteur d’une licence CAF pro ou A ou encore l’équivalent en cours de validité et avoir un minimum de 5 ans d’expérience justifiée par de bons résultats notamment, exige la DTN.

Le futur sélectionneur des Léopards A’ aura pour mission première de qualifier les Léopards au CHAN 2023 et réaliser de bons résultats. En bref, il signera un contrat d’objectif. Double vainqueurs de cette compétition 2016 et 2019, les Léopards n’ont réussi à rééditer l’exploit lors de la dernière édition de 2021. Les fauves congolais ont été éliminés en quarts de finale par le Cameroun, pays hôte.

La Linafoot mal organisée

Dans l’opinion sportive, il y en a qui réclament une expertise locale comme c’est le cas avec d’autres nations africaines. Quelqu’un qui maîtrise parfaitement le championnat de la RDC (Ligue nationale de football), capable de détecter les bons éléments afin de monter une ossature coriace.

Pour une compétition qui concerne les joueurs locaux, il faut également un entraîneur de proximité, qui a la parfaite maîtrise de joueurs. A l’approche de ces éliminatoires, le championnat national (LINAFOOT) ne se joue pas comme il se devait. Les clubs ont du mal à s’exprimer faute d’organisation entre les organes qui gèrent le football congolais et la société d’aviation Congo Airways. C’est déjà un problème pour le futur sélectionneur qui aura des difficultés pour détecter les bons joueurs avec qui composer l’équipe nationale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Voir Aussi