Le_Potentiel logo
Le_Potentiel logo

Nord-Kivu : Après leur repli, le M23 attend négocier avec le gouvernement

Les rebelles du M23 se retirent de quelques localités et villages qu’ils occupaient pour se replier à Bugusa, Chanzu et Runyoni. Ils attendent ainsi négocier en avec le gouvernement congolais.

Partager :

Nord-Kivu: Après leur repli, le M23 attend négocier avec le gouvernement

Dans un communiqué publié, dimanche 10 avril 2022, les rebelles du M23 affirment s’être retirés de quelques localités et villages qu’ils occupaient pour se replier à Bugusa, Chanzu et Runyoni en attente des négociations avec le gouvernement congolais.

« La direction du Mouvement informe l’opinion de sa décision de se retirer, une fois de plus sur les positions défensives d’avant le 6 avril 2022 pour permettre la reprise en charge de ses préoccupations à travers un dialogue franc et fructueux avec le gouvernement de la République. A cet effet, le M23 exprime son intention de remettre au Comité international de la Croix-Rouge tous les éléments de l’armée nationale capturés sur la ligne de front en vue d’une prise en charge appropriée. La direction du Mouvement rappelle à l’opinion qu’elle n’a jamais eu l’intention de faire des conquêtes des espaces pour les administrer, notre seule motivation est le règlement pacifique de la crise », indique ce communiqué signé par le porte-parole de ce Mouvement, le major Willy Ngoma.

Selon un notable du territoire de Rutshuru, les rebelles du M23 lors de leur retrait à Busanza ont pillé plusieurs centres de santé, des boutiques et kiosques.

Ce même notable plaide auprès du gouvernement congolais de déclarer des opérations de très grande envergure contre ce mouvement rebelle. Il s’inscrit en faux à l’idée des négociations avec ces assaillants.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Voir Aussi