Le_Potentiel logo
Le_Potentiel logo

RDC – Feu de circulation : Thérèse Kirongozi dénonce le mépris de l’expertise congolaise

Partager :

robot roulage feu de circulation kinshasa

Alors qu’un robot-roulage installé depuis sept ans au carrefour de pont Cabu pour réguler la circulation, de nouveaux feux de signalisation routière sont perceptibles au même endroit. Ce qui n’enchante pas Thérèse Kirongozi, ingénieure congolaise et conceptrice du robot-roulage. Elle dénonce un mépris dont est victime sa technologie au profit d’une œuvre étrangère.

A l’issue d’une descente qu’elle a effectuée le samedi 9 avril 2022 au rond-point Pont Cabu où est implanté le robot-roulage, Thérèse Kirongozi s’est dit choquée par ce qu’elle qualifie de manque de considération. Elle a invité les autorités nationales et provinciales à barrer la route à ce projet d’installation des feux de signalisation routière au niveau de Pont Cabu. Pour Thérèse Kirongozi, les autorités de la ville feraient mieux d’autoriser l’installation de ces feux de signalisation à des endroits où il n’y en a pas encore.

« Kinshasa dispose de plusieurs carrefours où il n’existe pas de feux de signalisation routière. Il serait souhaitable que ces feux de signalisation y soient installés. Je ne peux comprendre que des feux de signalisation soient placés à un endroit où le robot-roulage régule déjà la circulation depuis 2015. Malgré les difficultés financières auxquelles nous faisons face, ce robot-roulage, qui est une technologie congolaise mise en service par moi et toute mon équipe, régule bien la circulation à ce carrefour stratégique. Je ne permettrai pas qu’un étranger vienne saper nos efforts. Je demande donc aux autorités de la ville d’intervenir afin que ces feux soient délocalisés vers un autre endroit », a plaidé Thérèse Kirongozi.

L’initiatrice du projet robot-roulage se plaint du fait que toutes les démarches par elle menées pour que cette situation soit tirée au clair n’apportent toujours aucune réponse. Elle exhorte le gouverneur de la ville de Kinshasa d’intervenir personnellement pour le dénouement de la situation.

Entrepreneuse et ingénieure de formation, Thérèse Kirongozi dirige Women’s Technology, un laboratoire d’innovations basé à Kinshasa. Son équipe a développé le premier Robot-Roulage intelligent (RRI), un robot humanoïde à batteries solaires, qui régule la circulation et assure la surveillance du trafic routier.

En 2018, ce projet a reçu le WorldSafe Award à Atlanta et le Prix Women in Trade à Londres.

Depuis, le laboratoire a développé trois autres technologies brevetées, IZABO, une machine de potabilité de l’eau, un avertisseur anti-électrocution permettant la détection de présence près de câbles électriques dénudés, et l’éctrolyseur MUYEJ, un outil pédagogique pour l’expérimentation électrochimique en classes de sciences.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Voir Aussi