Le_Potentiel logo
Le_Potentiel logo

Analyser avant de réagir [Édito]

Partager :

20220411 125736

Écouter et analyser avant de réagir. Telle semble être la méthode Sama Lukonde pour se pénétrer des réalités de l’état de siège onze mois après son instauration, avant de prescrire une thérapeutique de choc. Voilà qui justifie la mission d’évaluation entreprise depuis le 11 avril 2022 dans le Nord-Kivu.

Il importe de remarquer que l’Exécutif n’a pas cédé à la panique, malgré des critiques virulentes l’accusant de manquer de résultat dans la croisade contre les terroristes et les groupes armés qui écument l’est depuis plus de vingt ans.
Il n’a pas non plus baissé pavillon devant les coups tordus des assaillants, en dépit des pertes subies dans les rangs des forces de défense et de sécurité loyalistes.

Tout comme il ne s’est pas fourvoyé dans l’émotion face aux atrocités commises sur la population civile. Au contraire, il a attendu son heure pour réagir rationnellement, avec méthode et loin de la théâtralisation des émotions propre aux politicards.

Écouter. Oui, le Premier ministre a entrepris l’évaluation en écoutant d’abord les chefs militaires et policiers gestionnaires de l’état de siège. Pourvu d’une première moisson d’informations, il est allé à l’écoute des ’’autres couches de la population’’, selon le ministre de la Communication. Sous-entendu : partis politiques, confessions religieuses, société civile, secteur privé, professions libérales.
Il paraît intéressant d’observer que, sans méthode, le gouvernement aurait eu tort de se laisser submerger par des convulsions alarmistes vomies à temps et à contretemps par ses adversaires. Sa présence à Goma permet de faire une évaluation objective, tenant compte des critiques anti-état de siège qui prospèrent à l’est.

Reste à souhaiter que de l’analyse des rapports croisés collectés sur le terrain, le gouvernement de la République sache quelles armes utiliser méthodiquement pour le retour rapide de la paix dans l’Ituri et le Nord-Kivu.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Voir Aussi