Le_Potentiel logo
Le_Potentiel logo

Préparatifs au 42è sommet à Kinshasa : Félix Tshisekedi prend part à la Troïka de la SADC

Le président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi, a pris part, mardi 12 avril, par visioconférence, à la réunion extraordinaire du sommet de la Troïka de la Communauté de développement des Etats d’Afrique australe (SADC), élargi à la Mission de la SADC au Mozambique (SAMIM).

Partager :

tshisekedi en visioconference

Au cours de ces assises, les chefs d’Etat et de gouvernement de la SADC ont examiné le rapport d’activités ainsi que le budget de la SAMIM, indique-t-on.

Au cours de cette rencontre, il a été question, entre autres, du discours d’introduction et la lecture du communiqué final par secrétaire exécutif de la SADC, Elias Magosi ; du discours d’ouverture du président en exercice, Lazarus Chakwera et celui de clôture par le président de la Troïka, le Sud-Africain Cyrille Ramaphosa.

Le chef d’Etat congolais a été élu vice-président de la SADC, lors du 41ème sommet organisé le 17 août 2021, à Lilongwe (Malawi), et placé sous le thème « Renforcement des capacités de production face à la pandémie de COVID-19, en vue de mener des réformes économiques et industrielles à caractère inclusif et durable ».

La RDC préside la SADC en 2022

Il était prévu que Félix Tshisekedi remplace à la tête de cette organisation sous régionale, après un an de mandat, le président malawite Lazarus Chakwera, lors de la tenue du 42ème sommet programmé en 2022, à Kinshasa.

En prévision de ces assises, le président de la République a eu des entretiens, lundi à la cité de l’UA, avec le secrétaire exécutif de la SADC, Elias Magosi, venu lui soumettre la feuille de route du mandat de la RDC à la tête de cette organisation.

Le président de la Troïka de la SADC saluant le chef d’Etat congolais lors du 41ème sommet

A l’issue de ce sommet de Lilongwe, le vice-Premier ministre, ministre des Affaires étrangères, Christophe Lutundula, avait déclaré que « l’élection du président Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo par ses 15 pairs de l’Afrique australe à la présidence de la SADC, reste le plus grand acquis qui participe au renforcement du leadership congolais au plan international », rappelle-t-on.

La SADC a pour Etats membres, l’Angola, le Botswana, les Comores, le Malawi, l’Eswatini, le Lesotho, Madagascar, Maurice, le Mozambique, la Namibie, Seychelles, l’Afrique du Sud, la Tanzanie, la Zambie, le Zimbabwe et la République démocratique du Congo.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Voir Aussi