Le_Potentiel logo
Le_Potentiel logo

Atelier régional de la CEEAC : « Cet atelier est une occasion d’outiller les participants sur les bonnes pratiques » [Véronique Kilumba]

Partager :

véronique kilumba ceeac

L’hôtel Béatrice Hôtel abrite, depuis le mardi 12 avril, l’atelier régional d’échange et de partage d’expériences des points focaux Santé des Etats membres de la Communauté économique des Etats d’Afrique centrale (CEEAC). L’activité tourne autour de la riposte à la Covid-19.

A cette occasion, la vice-ministre de la Santé publique, Hygiène et Prévention, Véronique Kilumba Nkulu, qui a procédé à l’ouverture de ces assises, a, au nom du chef de l’Etat, Félix-Antoine Tshisekedi, fait savoir que cette session a, d’une part, pour vocation de permettre aux experts et autres participants nationaux et étrangers de se soumettre aux échanges, à la coordination et aux partages d’expériences sur la gestion de la pandémie.

D’autre part, sur toutes les autres pandémies présentes et à venir afin de garantir dans le futur la sécurité sanitaire dans la région.

Lever les goulots d’étranglement

Aussi a-t-elle ajouté que la tenue de cet atelier confirme l’engagement de nos pays respectifs à contribuer et à garantir la sécurité sanitaire et le renforcement de la coopération transfrontalière en matière de santé dans la sous-région de l’Afrique centrale.

Pour cela, elle compte sur tous les participants, sur leurs contributions constructives afin que les quatre jours de labeur soient une occasion d’outiller sur les bonnes pratiques à travers le partage d’expérience déclinées par les uns et les autres.

« L’idéal est de contribuer à lever les goulots d’étranglement relevés lors de la mise en œuvre des plans nationaux de riposte à la Covid-19 », a déclaré la vice-ministre de la Santé.

Il faut noter que le but de ces assises est d’améliorer la coopération entre les Etats membres de la CEEAC en matière de santé aux frontières.

Le programme APF-CEEAC, rappelons-le, s’appuie sur le projet de renforcement des systèmes régionaux de surveillance des maladies en Afrique centrale (REDISSE IV) de la CEEAC financé par la banque mondiale.

Signalons que cet atelier va se clôturer le 15 avril 2022.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Voir Aussi