Le_Potentiel logo
Le_Potentiel logo

Visé par une pétition : Mboso reçoit le soutien des députés

Partager :

visé par une pétition mboso reçoit le soutien des députés

Conduite par le député national Musafiri Kyakakala Benezeth, une délégation des élus nationaux, toutes tendances confondues, a été reçue, jeudi 21 avril, par le président de l’Assemblée nationale, Christophe Mboso N’Kodia Pwanga.

Au menu des échanges avec le speaker de la Chambre basse du Parlement, ces élus sont allés renouveler leur soutien au président Mboso, en ce moment où des manœuvres de déstabilisation de l’institution sont orchestrées par quelques élus à la tête desquels s’affiche le député FCC Papy Nyango.

 Au sortit de cette entrevue avec Christophe Mboso, le député Musafiri Kyakakala s’est exprimé en ces termes : « Nous sommes un groupe spontané des députés nationaux, toutes tendances confondues, nous sommes venus voir le président de l’Assemblée nationale pour échanger sur divers points, notamment sur l’actualité autour de la pétition contre le président Mboso, la paix dans l’Est du pays, la diplomatie parlementaire et le développement en général, particulièrement le Programme gouvernemental de développement de 145 territoires ».

Pour le chef de délégation, l’objectif principal, c’est de témoigner leur soutien à la personne de Mboso parce qu’il y a, selon ses propos, risque de déstabilisation de l’institution, à travers la personne du président.

« Il nous a entretenu de la pétition initiée contre lui, mais qui n’est pas encore effective. Nous soutenons le président depuis le début de la législature. Mais aujourd’hui, nous pouvons parler du renouvellement de notre soutien », a-t-il ajouté par ailleurs. Avant de certifier que parmi eux, « il n’y a pas de signataire de la fameuse pétition dont nous ignorons du reste le contenu ».

On rappelle que le FCC, qui est à la manœuvre, compte sur le caucus de l’Ituri pour déchoir le président de l’Assemblée nationale. Entretemps, on apprend dans les allées du Palais du peuple que, quelques députés FCC dénoncent l’utilisation malicieuse de leurs signatures apposées sur le document soutenant la proposition de la loi électorale du G13, à la pétition contre Mboso. Ces élus condamnent le raccourci de « mauvais goût », la tricherie à ciel ouvert et exigent des auteurs de cette initiative de présenter « la fameuse liste des signataires ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Voir Aussi