Le_Potentiel logo
Le_Potentiel logo

RDC : Papa Wemba célébré à travers musique, témoignages et comédies

Le 24 avril 2016-le 24 avril 2022, 6 ans déjà jour pour jour depuis que l’icône de la musique congolaise moderne, Jules Shungu Wembadio Pene Kikumba, dit par convenance Papa Wemba, a quitté la terre des vivants. Et à l’occasion de la date décrétée ‘Journée africaine de la musique’- en hommage à cette star-, le gouvernement congolais, à l’instar d’autres pays africains comme la Côte d’Ivoire, a marqué cette célébration avec des prestations scéniques (musique, comédies) et des témoignages en mémoire de l’illustre disparu.

Partager :

img 20220424 wa0042

Le gouvernement de la RDC, à travers le ministère de la Culture, des Arts et des Patrimoines, a célébré, le 24 avril 2022, la Journée africaine de la musique décrétée par l’Union africaine, en mémoire de l’icône de la musique congolaise moderne, Papa Wemba, décédé la même date sur scène, en Côte d’Ivoire.

Musique, témoignages et comédies ont marqué la célébration qui a commencé par une visite à la tombe de Papa Wemba, au cimetière « Entre Terre et Ciel », à N’Sele, suivie d’une visite guidée à la résidence de l’illustre disparu où le ministre de la Culture a procédé à l’ouverture officielle du musée de la rumba qui, autrefois, était la résidence privée du musicien.

En campagne en RDC, Asalfo Traore, le commissaire général du Festival des musiques urbaines d’Anoumabo (FEMUA), en Côte d’Ivoire, qui séjourne à Kinshasa-capitale africaine de musique- a profité de l’occasion pour s’incliner devant la tombe de l’illustre disparu et rendre visite à la veuve Amazone. 

Ces moments mélancoliques ont été suivis du discours du ministre de la Culture, qui a laissé la place aux différentes prestations scéniques des amis, collègues et collaborateurs de Papa Wemba. Ce, avec la participation des artistes comédiens, musiciens notamment Wenge BCBG, Wenge Maison Mère, Zaïko Langa Langa qui ont clôturé la soirée.

En mémoire de la star décédée sur la scène du FEMUA et qui était devenue l’icône de la musique africaine, des ministres en charge de la Culture des pays membres de l’Union africaine, réunis un certain vendredi 17 juin 2016, ont décrété la date du 24 avril « Journée africaine de la musique ».

Pour rappel, cette date a été notamment réclamée auprès de l’UA par le groupe ivoirien Magic System qui a voulu marquer son affection à cette sommité du monde musical mais aussi à sa famille biologique. L’idée était de faire passer « un message très fort à l’endroit de tous les dirigeants africains pour que la musique du défunt soit au sein de leur préoccupation (…) ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Voir Aussi