Le_Potentiel logo
Le_Potentiel logo

Développement de 145 territoires : les travaux de la centrale hydroélectrique de Kakobola évalués à 54%

L'avancement du projet Kakobola qui s'évalue à 54% a fait l’objet d’une séance de travail entre le ministre des Ressources hydrauliques et Électricité, Olivier Mwenze Mukaleng, et le caucus des députés nationaux, élus de la province du Kwilu, lundi 25 avril, à l’Hôtel du gouvernement de Kinshasa.

Partager :

img 20220425 wa0003

Le ministre des Ressources hydrauliques et Électricité, Olivier Mwenze Mukaleng, a tenu, lundi 25 avril à l’Hôtel du gouvernement, une séance de travail avec le caucus des élus nationaux de la province du Kwilu et des experts pour évaluer l’avancement des travaux de la centrale hydroélectrique de Kakobola.

Dans l’optique de matérialiser la vision du président de la république, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, à travers sa vision de développement à la base des 145 territoires, l’énergie demeure le secteur le plus important et prioritaire du gouvernement des Warriors que dirige le Premier ministre Jean-Michel Sama Lukonde. Cela se justifie par la promptitude du ministre de tutelle Olivier Mwenze qui ne jure que par la stabilisation en fourniture de l’énergie électrique ainsi que la desserte en eau potable sur toute l’étendue du territoire national.

Le ministre Olivier Mwenze Mukaleng a rassuré ses interlocuteurs de l’état d’avancement du projet Kakobola qui s’évalue à 54%, avant d’évoquer les difficultés qui font objet du freinage dans la matérialisation du barrage.

img 20220425 wa0004

Il a épinglé, entre autres, la lourdeur administrative dans le traitement des dossiers, les délais tirés à longueur sur l’importation évaluée à 6 millions $. Il a aussi déploré l’inaccessibilité au site par manque des routes.

Pour le coordonnateur du projet, la pandémie à Covid-19 a aussi constitué un frein à l’avancement de ce projet.

Selon lui, l’implication direct du ministre Olivier Mwenze a permis la levée des contraintes par le gouvernement pour desservir l’électrification dans la province du Kwilu d’ici à quelques mois.

Le député national Rombeau Funami, président du caucus des députés du Kwilu et président de la sous-commission Énergie à l’Assemblée nationale, a rappelé les partenaires au bon sens et au respect des accords. Cet élu du Kwilu a mené son plaidoyer auprès du ministre de l’Énergie afin d’accélérer les travaux tout en suivant pas à pas l’avancement du projet pour sa matérialisation incessamment.

Réceptif, le ministre Olivier Mwenze Mukaleng a rassuré les élus du Kwilu de son implication en vue de l’inauguration dans un avenir proche de la centrale hydroélectrique de Kakobola.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Voir Aussi