Le_Potentiel logo
Le_Potentiel logo

Haut-Katanga : les femmes entrepreneures invitées à élaborer des projets sociaux

Partager :

img 20220427 wa0004

Les femmes entrepreneures de Lubumbashi sont appelées à œuvrer dans les associations pour élaborer des projets sociaux susceptibles d’éradiquer la famine dans cette partie de la république. Cet appel leur a été lancé, le lundi 25 avril 2022, par Mme Véronique Kyabu, team leader de l’agriculture, pêche et élevage (Agripel), du cadre de concertation de la Société civile. C’était au cours d’une réunion de sensibilisation tenue à Lubumbashi, chef-lieu de la province du Haut-Katanga.

Pour Véronique Kyabu, la création d’une entreprise demande peu de fond que celle d’une ONG. Raison pour laquelle, elle a invité les participantes à réunir les moyens financiers, matériels et humains afin de créer les entreprises agricoles et les fermes, qui selon elle, constituent des palliatifs à l’insécurité alimentaire.
Véronique Kyabu a demandé à ces femmes entrepreneures de travailler toujours en coopération pour diminuer les coûts des taxes.

L’occasion faisant le larron, le team leader de l’agriculture pêche et élevage a annoncé que la thématique Agripel du cadre de concertation de la Société civile tiendra toujours ses réunions dans le but d’améliorer le climat des affaires.

Par ailleurs, un autre membre de cette structure, M. Florent Musha a fait savoir que la meilleure façon d’entreprendre est d’être au service des autres.

A cet effet, il a instruit les participantes à avoir la passion de leur travail afin d’entreprendre non pas seulement pour des fins lucratives, mais aussi et surtout pour résoudre les problèmes de la communauté.

Selon lui, la méfiance, la peur et les doutes sont des vices à bannir dans tout processus de création d’une entreprise, car tout entrepreneur doit avoir la foi, le sens d’organisation en vue de considérer qu’il n’y a aucun blocage qui peut empêcher à entreprendre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Voir Aussi