Le_Potentiel logo
Le_Potentiel logo

Lubumbashi : Rose Mutombo remet un lot de matelas aux femmes de la prison de Kassapa

La ministre d'Etat et Garde des Sceaux, Rose Mutombo, a dépêché le chef de division provinciale de la Justice, Justin Kasokwe Kitule, pour remettre des matelas aux femmes et enfants détenus à la prison centrale de Kassapa

Partager :

whatsapp image 2022 05 05 at 22.01.29

Lors de son séjour à Lubumbashi, chef-lieu du Haut-Katanga, la ministre de la Justice et Garde des Sceaux, Rose Mutombo Kiese, a remis, à titre personnel, un lot de matelas aux femmes et enfants détenus à la prison centrale de Kassapa. La remise de ce don en matelas a été effectuée par le chef de division provinciale de la Justice, Justin Kasokwe Kitule. La ministre d’Etat a accompagné le chef de l’État, Félix-Antoine Tshisekedi dans cette ville pour prendre part à la conférence interprovinciale de cohabitation pacifique entre Kasaïens  et Katangais. Elle avait également profité de cette occasion pour s’entretenir avec les magistrats de la province du Haut-Katanga.
« Mme la ministre d’Etat vous a fait une promesse des matelas après sa visite des pavillons de la Kassapa. Elle a vu les pavillons où vous dormez dans les meilleures conditions. C’est pour cette raison qu’elle a résolu de vous acheter à titre privé les matelas pour que vous dormiez sur de bons endroits », a déclaré le chef de division provinciale de la Justice du Haut-Katanga.
Pour Justin Kasokwe, la ministre d’Etat Rose Mutombo l’a dépêché pour remettre ce don en matelas pour que les prisonniers passent une bonne nuit à partir d’aujourd’hui.
A en croire Justin Kasokwe, c’est après le passage  de  la ministre d’Etat,  le samedi 30 avril 2022 à la prison centrale de Kasapa qu’elle a vu que les conditions dans lesquelles ils dormaient ne répondent pas aux normes. Raison pour laquelle elle  avait promis des matelas pour que les prisonniers dorment dans un bon endroit.

Au total, 50 matelas ont été remis aux femmes et 50 autres aux enfants pour leur permettre de dormir dans les meilleures conditions.
« Ce n’est pas la dernière action mais nous allons ajouter d’autres matelas et des lits. Une personne a été dépêchée pour qu’elle inspecte les bâtiments pour la réhabilitation des plafonds et refaire la peinture », a-t-il dit. Avant de renchérir que « Cette action  va concerner toute la prison. Elle a commencé pour les pavillons des mineurs et des femmes. Enfin, ces actions vont s’étendre en faveur de tous les pavillons après que le gouvernement est saisi de toutes les doléances des prisonniers ».
De manière symbolique, le chef de division provinciale de la Justice Justin Kasokwe a remis un matelas au directeur de la prison et lui à son tour l’a remis  au responsable du pavillon.
« Ce matelas n’appartient à personne pour y passer la nuit qu’on ne vous demande pas de payer 1.000 FC. Si quelqu’un ose le faire, informez le directeur de la prison, il sera sanctionné lourdement », a prévenu Justin Kasokwe Kitule.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Voir Aussi