Le_Potentiel logo
Le_Potentiel logo

Opposition au régime « Tshisekedi » : Vers la convergence des vues Matata-Fayulu

D’énormes chamboulements s’annoncent dans le microcosme politique congolais, notamment dans l’opposition. Le tête-à-tête intervenu, mercredi 11 mai 2022, entre le tout nouveau président du parti « Leadership et gouvernance pour le développement » (LGD), Matata Ponyo Mapon, et le président du parti « Engagement pour la citoyenneté et le développement » (Ecidé), Martin Fayulu Madidi en annonce les couleurs. Sans doute, cette prise de contact augure une redistribution de rôles dans le bloc d’opposition contre le régime « Tshisekedi ».

Partager :

matata et fayulu

Ce n’est pas sans surprise que de voir, mercredi 11 mai 2022, une rencontre pour le moins inattendue entre l’ancien Premier ministre et président du parti politique « Leadership et gouvernance pour le développement » (LGD), Augustin Matata Ponyo et l’opposant farouche à Félix Tshisekedi et président du parti politique « Engagement pour la citoyenneté et le développement » (ECIDE), Matin Fayulu Madidi.
C’est ce dernier, candidat malheureux à la présidentielle 2018, Martin Fayulu qui a reçu à son quartier général de l’hôtel « Faden house », l’homme à la cravate rouge, nouvellement promu président du LDG.
Deux heures d’échanges ont suffi à ces deux leaders politique pour faire le tour d’horizon des questions politiques et, particulièrement, celles liées au bloc de l’opposition en RDC.

Sans doute, le processus de lobbying relatif à l’obtention des réformes consensuelles avant les élections de 2023, voulu par le bloc d’opposition au régime dit « bloc patriotique » a également figuré au menu de ces discussions.
Il sied de noter que l’ancien Premier ministre inscrit son parti dans l’opposition et figure parmi les challengers du président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, à la présidentielle de 2023.
Matata Ponyo considère d’ailleurs ses ennuis judiciaires comme une sorte de tribulation politique ayant pour but de l’empêcher de briguer la magistrature suprême.

Pour sa part, Martin Fayulu revendique toujours sa victoire au scrutin présidentiel de 2018. Il reste, à ce jour, l’une des figures de proue de l’opposition au régime Tshisekedi. Son parti qui milite pour des reformes avant les prochaines élections exclut tout boycott des scrutins.
Sans doute, il ne sera pas étonnant d’assister au prochain rassemblement des opposants à l’actuel pouvoir.

Rappelons aussi qu’au terme du premier congrès du LGD, le 3 mai 2022 à Kinshasa, les co-fondateurs ont pris, à l’unanimité la résolution de voir ce parti évoluer dans l’opposition. Sans doute, c’est dans ce contexte que son leader Matata Ponyo Mapon a entrepris de se rapprocher des autres leaders de l’opposition.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Voir Aussi