Le_Potentiel logo
Le_Potentiel logo

KOICA : 9 millions de dollars US pour lutter contre le changement climatique et la pauvreté en RDC

L’Agence Coréenne de Coopération Internationale (KOICA) et le ministère de l’Environnement et Développement durable ont signé, le 13 mai 2022, à Kinshasa, un protocole d’accord sur un nouveau projet dénommé « Programme Intégré de Réduction des Emissions dues à la Déforestation et Dégradation des Forêts (REDD+) dans la province du Haut-Uele ».

Partager :

changement climatique

Financé à hauteur de 9 millions de dollars américains par le gouvernement de la République de Corée à travers la KOICA, le projet dénommé « Programme Intégré de Réduction des Emissions dues à la Déforestation et Dégradation des Forêts (REDD+) dans la province du Haut-Uele » vise à lutter contre le changement climatique en offrant aux populations qui vivent de la forêt d’autres alternatives économiquement viables et durables d’un point de vue environnemental. Le projet sera exécuté dans 3 territoires (Wamba, Watsa et Rungu) de la province du Haut-Uele pour une durée de 5 ans et bénéficiera à environ 1 millions de personnes.

Plus particulièrement, le projet vise à mettre en place des structures de concertation multi-acteurs et multi-secteurs afin de faciliter l’attribution des terres pour une exploitation optimisée des ressources naturelles ; à impliquer les chefferies et secteurs ainsi que les services techniques de l’administration territoriale et provinciale dans la gestion durable des ressources naturelles ; à réduire la pauvreté des communautés locales (y compris les femmes, les jeunes et les peuples autochtones) dans la province du Haut-Uele ; dans l’objectif d’améliorer leurs conditions de vie.

En termes de résultats, le projet contribuera à améliorer la gouvernance des ressources naturelles (forêts et terres), ainsi que la protection et la gestion durable des forêts dans les zones-cibles d’ici 2026. Il convient également de signaler que dans le cadre de ce projet, une délégation du ministère de l’Environnement et Développement durable, dont le Secrétaire général (S.G.) faisait partie, a participé au 15e congrès mondial sur les forets qui a récemment eu lieu en Corée du sud.

La signature du compte rendu par le SG à l’Environnement et Développement durable, Toirambe Benjamin et le Directeur Pays de la KOICA, KIM Sangchul, a été précédée par un moment d’échanges fructueux autour d’une table entre l’ambassadeur de la République de Corée et le SG à l’Environnement et au Développement durable en présence du Directeur pays de la KOICA en RDC. Le SG s’est dit très impressionné d’avoir participé à la récente conférence mondiale sur les forêts à Séoul et a réaffirmé l’engagement et la détermination du gouvernement congolais à accompagner le projet jusqu’à son terme.

Pour sa part, SEM CHO Jaichel s’est dit honoré que le gouvernement coréen puisse venir en aide à son homologue congolais, car la Corée a bénéficié de beaucoup d’aide en matière de restauration des forets après la sortie de la guerre venant des pays comme l’Allemagne. Il a, en outre, formulé le vœu d’une transparence dans la gestion du projet étant donné qu’il s’agit de l’argent du contribuable coréen, mais également la meilleure promotion dans la presse du projet pour attirer d’autres investissements dans l’avenir.

Il sied de noter qu’en dehors de la lutte contre le changement climatique et la pauvreté, la KOICA intervient dans divers domaines dont la santé et l’assainissement, l’éducation, l’agriculture, la culture, la paix et la sécurité pour ne citer que ceux-là.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Voir Aussi