Le_Potentiel logo
Le_Potentiel logo

Les professionnels de santé en grève dès ce lundi 16 mai

Les professionnels de santé menacent de débrayer dès ce lundi 16 mai sur toute l’étendue de la République démocratique du Congo. Le coordonnateur national de l’intersyndicale de santé, Jean-Fidèle Boyoo, l’a annoncé, jeudi 12 mai 2022. Ils demandent au gouvernement de prendre en compte leurs revendications.

Partager :

professionnels de sante

Le coordonnateur national de l’intersyndicale de santé, Jean-Fidèle Boyoo, a annoncé, le jeudi 12 mai 2022, le début du mouvement de grève, le lundi 16 mai 2022, sur toute l’étendue de la République démocratique du Congo (RDC).
Dans une interview accordée à Top Congo FM, Jean-Fidèle a déclaré que tous les syndicats vont se réunir, ce lundi 16 mai 2022, pour annoncer officiellement leur mouvement de grève.

S’agissant de l’évolution du dossier lié aux revendications de leurs droits, il a fait savoir que la tension est montée de cran.
À l’en croire, les agents du secteur de santé (médecins, infirmiers, tous les autres professionnels de santé ainsi que les administratifs) sont très en colère.

Le coordonnateur national de l’intersyndicale de santé a rappelé que, selon l’instruction du Premier ministre, il était prévu la tenue des travaux interministériels depuis le 12 avril de l’année en cours, pour traiter la situation des agents du secteur de santé et de prendre en compte leurs revendications. « Malheureusement jusqu’à présent, la commission n’est pas encore installée, les travaux n’ont pas non plus commencé », a-t-il indiqué.

Pour le coordonnateur Jean-Fidèle Boyoo, il était question d’installer une commission qui devait évaluer la mise en œuvre de différents protocoles d’accord conclu entre le gouvernement de la République et le corps syndical du secteur santé. Il s’agit, notamment de l’accord du 3 août 2021 conclu entre l’Exécutif national et le syndicat des médecins, et un autre accord conclu entre les deux parties, le 20 janvier 2022.
« Nous demandons aujourd’hui au nom de tous les syndicats de santé, que le Premier ministre puisse instruire ses services pour que les travaux de la commission interministérielle débutent ce week-end. Au cas contraire, le lundi tous les syndicats vont se réunir pour annoncer officiellement le mouvement de grève sur toute l’étendue de la RDC. Cette grève concerne les médecins, les infirmiers, les autres professionnels de santé ainsi que les administratifs. Cette grève sera grave pas comme les autres grèves habituelles ».
« Nous invitons donc le 1 er ministre d’instruire ses services pour que ces travaux commencent pour sauver la politique du chef de l’Etat », a-t-il martelé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Voir Aussi