Le_Potentiel logo
Le_Potentiel logo

Fayulu-Muzito en désaccord : quel avenir pour Lamuka ?

Partager :

fayulu et muzito 678x381

« C’est irréfléchi d’être contre la réconciliation. Nous devons léguer à nos enfants un pays uni. S’il faut se mettre ensemble pour sauver le Congo, nous devons le faire ». Tels sont les termes assassins par lesquels Martin Fayulu a répondu insidieusement à Adolphe Muzito dont le parti vient de claquer la porte du Bloc patriotique.

Candidat malheureux à la présidentielle de décembre 2018, Martin Fayulu a animé, mercredi 18 mai, une matinée politique au cours de laquelle il a tacitement répondu à son Adolphe Muzito qui prend déjà ses distances. Car, il faut dire que son parti Nouvel Elan a quitté la barque “Bloc patriotique” à cause de la présence des kabilistes, que Muzito accuse d’avoir détruit le pays, alors qu’ils n’ont jamais demandé pardon au peuple congolais pour ce crime.

Dans sa communication, Martin Fayulu est même allé loin en disant que c’est « idiot » de prôner la séparation.
Ce qui est encore grave, c’est que, la semaine dernière, Martin Fayulu a reçu la visite d’Augustin Matata Ponyo, ancien collaborateur de Joseph Kabila, candidat déclaré à la présidentielle de 2023.

C’est pour ainsi dire qu’un fossé commence à séparer Fayulu de son frère Muzito, avec qui il a longtemps alimenté le courant dur de la coalition Lamuka. Si le divorce n’est pas encore consommé entre ces deux leaders politiques, Muzito clamant son appartenance à Lamuka, il faut dire néanmoins les signes avant-coureurs, mieux les prémices d’une rupture sont en train de se mettre en place.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Voir Aussi