Le_Potentiel logo
Le_Potentiel logo

Joseph Mukungubila : « Réconciliation des fils et filles katangais une mascarade »

Le forum sur l'unité et la réconciliation des filles et fils du Katanga a ouvert ses portes, le mardi 17 mai 2022 à Lubumbashi, à l'initiative de l'assemblée provinciale ecclésiastique de Lubumbashi. Depuis l’exil où il se retrouve, Joseph Mukungubila qualifie cette conférence de réconciliation entre les leaders de l’ex-province du Katanga « d’une vaste mascarade ».

Partager :

forum de reconciliation entre katangais

Il s’est exprimé à travers un message sur son compte tweeter. L’exilé de longue date dit ne pas comprendre comment et pourquoi ce genre d’assises peuvent se tenir à son absence. « Mais quelle est donc cette réconciliation qui peut se faire sur mes terres, les terres que Dieu m’a données, sans ma présence ? La réconciliation des étrangers qui, sous vos yeux, avaient coalisé pour massacrer avec une barbarie à outrance les miens. Non, retenez que sans moi, Dieu ne donnera aucune suite à cette autre ignoble tricherie et imposture de notre histoire. Car, en toute vérité, c’est à moi, moi seul, que les uns et les autres doivent demander pardon dans l’infime espoir d’arracher l’attention de l’Éternel Dieu Créateur, en dehors de moi, il n’y aura aucune réconciliation au Katanga. Vous êtes prévenus », a-t-il écrit.

Mukungubila s’est exilé en Afrique du Sud lorsqu’un mandat d’arrêt international était émis par Interpol à la demande du gouvernement congolais en vue de son arrestation et son extradition.

Le 15 mai 2014, il est arrêté et déféré devant le tribunal d’instance de Johannesburg, puis remis en liberté sous caution le temps de son procès.
Une année après, le 15 mai 2015, le procès prend fin, la justice sud-africaine décide d’abandonner les poursuites à son encontre et, donc, de rejeter la demande d’extradition formulée par le gouvernement congolais pour insuffisance de preuves.

Il faut préciser qu’à l’initiative de l’archevêque de Lubumbashi, Mgr Fulgence Muteba Mugalu, les travaux de ce forum qui avait pour thème « Frères et sœurs un jour, frères et sœurs pour toujours » ont été lancés, le mardi 17 mai, au Centre pastoral Mgr Jean-Pierre Tafunga. Une rencontre qui prendra fin le 19 mai, soit trois (3) jours, affirme les sources proches de l’organisation.
Des témoins sur place ont signalé la présence du leader de « Ensemble pour la République », l’ancien gouverneur du Katanga, Moïse Katumbi à l’ouverture de ce forum. Plusieurs autres personnalités, filles et fils katangais, de l’ancien tout comme du nouveau régime prennent part à ces assises, apprend-on par ailleurs.

Absent du pays pour un rendez-vous médical en Afrique du Sud, Joseph Kabila est l’un des absents à l’ouverture de ces assises. Mais avant de quitter Kinshasa, il avait apporté sa contribution, avec 7 vaches, un symbole marquant son attachement à la terre de ses ancêtres. Ce, après avoir longuement échangé au téléphone, avec le prélat catholique, initiateur de cette rencontre.

Comments 1

  1. Avatar Chris Ditend says:

    Pourquoi ils font tout pour ignorer Joseph mukungubila et le faire oublier dans la mémoire des congolais ? Car nous savons qu’il est en exil pour avoir révélé une vérité sur l’imposture et l’occupation rwandaise dans notre pays ! Il y a un dicton qui dit : ” on ne cache jamais le feu 🔥 car la fumé apparaitra”.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Voir Aussi