Le_Potentiel logo
Le_Potentiel logo

Londres : Tony Mwaba porte la voix de la RDC au sommet mondial sur l’éducation

Le ministre de l'Enseignement primaire, secondaire et technique (EPST), professeur Tony Mwaba Kazadi, a pris part au sommet mondial de l'éducation, mardi 24 mai à Londres, capitale de la Grande Bretagne, où il a porté la voix de la République démocratique du Congo.

Partager :

tony mwaba a londres

Dans ce forum international réunissant plus d’une centaine de pays, plusieurs questions sont débattues. Et la question de la RDC a porté sur son système éducatif.

Les participants tentent ainsi de répondre aux questionnements majeurs qui entourent l’éducation dans le monde, notamment : Quelles leçons retenir de la période COVID-19 que l’on vient de traverser ? Comment construire avec succès une école qui formera les citoyens et la société de demain ? Comment accélérer l’innovation collaborative et anticiper l’école de demain ? Quelles priorités d’apprentissage retenir dans un tel environnement numérique ?

Pour rappel, il s’agit de la deuxième visite officielle du ministre Tony Mwaba dans la capitale du Royaume-Uni. En juillet 2021, à l’occasion du sommet du partenariat mondial de l’éducation (PME), Tony Mwaba s’était entretenu avec Alice Albright pour l’éligibilité de la RDC à une allocation de 242 millions de dollars américains.

Après les assises du mardi, le ministre congolais a été reçu par Mme Vicky ford, ministre britannique ayant en charge l’éducation. Les échanges entre ces deux personnalités ont tourné autour de la qualité des enseignements et des enseignants en RDC et les différentes voies envisagées pour les renforcer. Elle a, à la même occasion, félicité son homologue congolais pour les efforts déployés en direction de la scolarisation et le maintien des filles à l’école. Elle en a aussi profité pour rappeler l’engagement du gouvernement britannique dans le cadre d’un nouveau programme, intitulé Axe-fille dans la province du Kasaï d’un montant de 28 millions US, qui démarrera à la rentrée 2022.
Pour sceller cette coopération, le ministre de l’EPST a tenu à inviter la ministre britannique Vicky Ford dans les prochaines mois en RDC.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Voir Aussi