Le_Potentiel logo
Le_Potentiel logo

ESU: Les professeurs menacent de débrayer

L’Association des professeurs de l’Université de Kinshasa (APUKIN) invite le gouvernement à réaliser ses promesses, sinon elle va déclencher dans les tout prochains jours un mouvement de grève.

Partager :

unikin2

L’Association des professeurs de l’Université de Kinshasa (APUKIN) met en garde le gouvernement contre le non-respect de l’accord signé à Bibwa, dans la commune de la N’Sele.

Pour cette structure, l’Exécutif national doit mettre les bouchées doubles afin de réaliser ses promesses. Sinon, d’ici à juillet prochain, l’APUKIN prendra des mesures qui vont perturber le calendrier académique.

Dans une déclaration lue par le professeur David Lubo, président de cette association syndicale, le dimanche 23 mai 2022 à Kinshasa, les professeurs avertissent le gouvernement en ces termes : « En avril on n’a rien eu, par rapport à ce qui a été dit. Nous disons qu’en juillet, nous devrions avoir l’indemnité des recherches qui correspond au montant X fois douze mois, payement en une mensualité comme le spécialiste de la paie nous avait dit. Si cela n’est pas fait, l’APUKIN prendra toutes ses responsabilités. Nous avons peur que l’année soit perturbée ».

L’APUKIN affirme que rien n’a été fait à ce jour par le gouvernement en faveur des professeurs, notamment le payement de l’indemnité des recherches et la promesse non tenue concernant la dotation des véhicules pour les professeurs
« Il a été convenu aussi que les véhicules devraient être distribués à partir du mois d’avril. Nous avons même recentré le concessionnaire qui nous avait convaincu qu’il avait 110 jeeps, de marque Hilux et qu’il attendait seulement les listes. Mais, jusqu’à ce jour, nous n’avons vu un seul véhicule qui a été remis à un professeur dans le cadre de ce projet-là. L’élite ne va pas se laisser faire. On agira », indique l’APUKIN.

Réponse du gouvernement

Cependant, le ministre de l’Enseignement supérieur et universitaire (ESU), Muhindo Nzangi Butondo a, pour sa part, affirmé que le gouvernement a respecté ses engagements.
« Je ne suis pas au courant d’une quelconque menace. Nous avons signé les accords qui concernaient les professeurs d’Université. Nous avons respecté le premier engagement signé avec eux. Eux-mêmes ont demandé que nous ne puissions pas faire la publicité de cet engagement qui a été pris pour le premier semestre. On va aussi faire le décaissement pour le deuxième semestre jusqu’à la fin de l’année. Nous avons respecté l’ensemble d’engagements que nous avons pris à Bibwa pour les professeurs d’Université », a répliqué Muhindo Nzangi.
« Les scientifiques ont eux-mêmes dit que la situation au niveau de paiement, des ajouts que nous avions défini dans le cadre de ces accords, ont été bel et bien touchés par les professeurs. Je ne sais pas pourquoi l’APUKIN n’a pas été concerné par cette situation », a-t-il dit en réaction à la situation du personnel scientifique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Voir Aussi