Le_Potentiel logo
Le_Potentiel logo

Kinshasa appelé à rompre des relations diplomatiques avec Kigali

Après l'irruption des rebelles du M23 sur le sol congolais, notamment à Kibumba , dans la province du Nord-Kivu, la Nouvelle société civile congolaise (NSCC) et ses alliés, notamment les Forces des leaders engagés du Congo (FLEC) et le Forum pour la démocratie et la bonne gouvernance (FDBG) invite appellent la République démocratique du Congo à rompre des relations diplomatiques avec le Rwanda.

Partager :

karega vincent

En ayant marre des attaques contre la position des Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC), ces organisations de la Société civile sont déterminées à faire le forcing sur le gouvernement afin d’obtenir l’expulsion de Vincent Karega, l’ambassadeur rwandais en RDC. Elles réclament aussi la fermeture immédiate des frontières de Congo-Kinshasa avec le pays de Paul Kagame.

« La NSCC, les FLEC et le FDBG restent préoccupés par la dégradation de la situation sécuritaire de nos compatriotes dans la partie Est de la RDC. Le Rwanda et son Kagame instrumentalisant les terroristes du M23 sans morale ni scrupule sous prétexte de poursuite des FDLR sur notre territoire sont déterminés à semer la terreur, la désintégration et la déstabilisation de la RDC sous l’œil indifférent des Nations unies, de l’inaudible Union africaine, de l’Union européenne et de tous les mécanismes sous régionaux de consolidation de la paix », regrette J. Tshiombela

Ces structures citoyennes ont formulé ces recommandations à travers une déclaration lue, lundi 30 mai à Kinshasa, par Jonas Tshiombela, coordonnateur national de la NSCC.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Voir Aussi