Le_Potentiel logo
Le_Potentiel logo

Crise Kinshasa-Kigali : Filimbi en appelle à la rupture des relations diplomatiques

Le mouvement citoyen Filimbi a fustigé les attaques répétées des rebelles du M23 dans l'Est de la République démocratique du Congo, particulièrement dans la province du Nord-Kivu. Pour cette organisation, la majorité des Congolais sont unanimes sur la rupture des relations diplomatiques entre la République démocratique du Congo (RDC) et Rwanda.

Partager :

filimbi anzuluni

Réagissant à cette question qui continue de défrayer la chronique, le coordonnateur du mouvement citoyen Filimbi, Floribert Anzuluni, a estimé que la rupture des relations diplomatiques de la RDC avec le Rwanda aurait dissuadé le régime de Kigali à « cesser tout soutien à ce mouvement ». Pour ce faire, il a invité le gouvernement congolais à écouter la voix du peuple qui subit des atrocités de la part des forces négatives opérant dans cette partie du pays.

« L’État congolais doit faire comprendre la manière la plus claire et déterminée possible au Rwanda que ça ne peut pas continuer, par une rupture des relations diplomatiques », a-t-il insinué. Avant de s’insurger contre le soutien du gouvernement rwandais aux rebelles M23.
« Nous allons nous battre pour l’intégrité de notre territoire, nous disons au Rwanda de cesser tout soutien à ce mouvement du M23. En un moment donné, il faut prendre de bonnes décisions. Le Rwanda est impliqué dans les différentes guerres en RDC depuis plus de 20 ans, toutes les solutions de paix qui ont tenté des négociations semblent avoir échoué, donc je pense que très clairement l’État congolais doit faire comprendre la manière la plus claire et déterminée possible aux Rwandais ça ne peut pas continuer, par une rupture des relations diplomatiques », a renchéri Floribert Anzuluni.

Sur la même lancée, cette structure prône l’unité pour le développement de la RDC. « Le Congo-Kinshasa est un pays uni et indivisible », a-t-il lâché. Avant d’annoncer que son mouvement citoyen projette d’autres actions si l’ambassadeur rwandais, Vincent Karega en RDC, n’est pas expulsé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Voir Aussi