Le_Potentiel logo
Le_Potentiel logo

Goma : Les militaires tombés sur le champ d’honneur ont reçu les derniers hommages

Partager :

honneurs fardc

Des militaires des Forces armées de la République démocratique du Congo(FARDC) qui ont trouvé la mort lors de récents affrontements opposant les forces loyalistes aux rebelles du M23 en territoire de Nyiragongo et Rutshuru, dans le Nord-Kivu, ont reçu les derniers hommages, vendredi 3 juin au Stage de Goma. C’était lors d’une cérémonie funéraire pleine d’émotions en présence du chef d’État major- général des Fardc, le général d’armées Mbala Munsense et d’autres officiers supérieurs de l’armée tout comme de la Police nationale congolaise (PNC) et aussi de la Mission de l’Organisation des Nations unies pour la stabilisation en République démocratique du Congo (Monusco).

Aux côtés d’une dizaine des militaires tués sur le champ de bataille dans ces récents combats et dont les identités ont été rendues publiques, l’on note trois officiers des FARDC.

Il s’agit du colonel Mushagalusa, du lieutenant-colonel Bitwenge Ruvusa et d’un médecin militaire au nom de Butsitsi Hubert, tous morts lors de la récente attaque du M23 contre les positions de l’armée congolaise à Kibumba en territoire de Nyiragongo et à Rugari en territoire de Rutshuru.

Pour le général de brigade Sylvain Ekenge, porte-parole du gouverneur militaire du Nord-Kivu, la mort de ces militaires ne feront jamais reculer les efforts entrepris par les Forces armées de la République démocratique du Congo engagées sur le champ de bataille pour faire revenir définitivement la paix au Nord-Kivu.

“Nous restons plus que déterminés et nous allons défendre jusqu’au sacrifice suprême l’intégrité du territoire national. Toutes les forces négatives et leurs complices seront totalement écrasées”, a-t-il souligné.

Un aumônier militaire qui a prit la parole pendant l’office religieux tenu pour la circonstance, a exhorté les militaires congolais à ne pas jouer le jeu de l’ennemi et de rester toujours du côté de la nation pour arracher la bénédiction divine.

Animés d’émotions, les membres des familles des illustres disparus ont déposé les gerbes de fleurs symboliques devant trois cercueils présentés au public de Goma bien avant le départ pour l’enterrement qui a lieu dans un cimetière à l’Ouest de la ville de Goma.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Voir Aussi