Le_Potentiel logo
Le_Potentiel logo

Insécurité dans l’Est de la RDC : La CENCO appelle les terroristes à déposer les armes

La Conférence épiscopale nationale du Congo réitère son invitation à l’endroit des terroristes et groupes rebelles qui insécurisent l’Est de la RDC à abandonner définitivement l’option des armes. Ce énième appel a été lancé, le lundi 13 juin 2022, en marge du message d’encouragement suite au report de la visite du pape François en RDC.

Partager :

whatsapp image 2022 06 15 at 13.15.55

« Nous leur demandons de revêtir le sens de l’humanité et du respect de la vie. Qu’ils mettent définitivement fin à la guerre. La violence appelle la violence et ne sera jamais une solution aux revendications. La conversion et le dialogue restent la voie obligée pour la construction de la paix dans notre pays », a indiqué en substance le président de la Conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO), Mgr Marcel Utembi, le lundi 13 juin 2022.
C’était en marge du message d’encouragement des prélats catholiques au peuple congolais suite au report de la visite du successeur de Saint Pierre en RDC pour des raisons de santé.
Dans ce message dont une copie est parvenue à la rédaction de Le Potentiel, la CENCO évoque le fait que « l’annonce le vendredi 10 juin 2022 du report de la visite apostolique du Saint Père, le pape François chez nous en RD Congo, initialement prévue du 2 au 5 juillet, nous est tombée comme un coup de foudre alors que nous étions en plein préparatifs de ce grand rendez-vous historique pour notre pays. Nous avons enregistré plusieurs réactions de regrets exprimant la peine de savoir que le pape est souffrant ».
Pour la CENCO, « Certainement, toutes ces réactions constituent l’expression du grand amour que nous portons pour notre père spirituel, le successeur de Pierre, qui a toujours eu une attention soutenue sur notre pays. Une fois de plus, Il l’a encore démontré ce dimanche 12 juin 2022, pendant l’Angélus en disant combien il est lui aussi peiné par ce report et qu’il tient à venir dès que possible. Il nous demande de lui pardonner pour le désagrément causé et nous invite à nous associer à sa prière pour que Dieu lui fasse grâce de la guérison et que cette visite se réalise dans les meilleurs délais. »
Pour la CENCO, des « regrets suscités de différentes manières à travers tout le pays par l’annonce du report du voyage de l’Apôtre de la réconciliation en RD Congo est un signe éloquent pour comprendre que le peuple congolais dans son ensemble aspire à la paix ». Elle stigmatise, à cet effet, « tous ceux qui se distinguent à semer la désolation particulièrement dans la partie Est du pays par les violences et l’insécurité atroces et récurrentes ».
Pour ce faire, elle invite « à maintenir l’élan de prière commencée pour que cette visite apostolique se déroule dans de meilleures conditions. De façon particulière, nous vous convions tous à participer le dimanche 3 juillet 2022 où nous étions censés être avec le pape, à la messe qui sera organisée dans chaque diocèse de la RD Congo, pour la paix et la réconciliation dans notre pays et pour invoquer la grâce divine sur la santé du Souverain pontife. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Voir Aussi