Le_Potentiel logo
Le_Potentiel logo

Offensives dans l’Est : Modeste Bahati appelle à un soutien général aux FARDC

Dans son discours de clôture de la session ordinaire de mars au Sénat, mercredi 15 juin, Modeste Bahati a appelé à un soutien général aux FARDC et a condamné le comportement récidiviste du groupe terroriste M23 qui agit sous le parrainage du Rwanda.

Partager :

bahati cloture session

Le président du Sénat, Modeste Bahati a appelé à un soutien général aux Forces armées delà République démocratique du Congo (FARDC) et a condamné le comportement récidiviste du groupe terroriste M23 qui agit sous le parrainage du Rwanda de Paul Kagame.

Le speaker de la Chambre haute du Parlement a, par la même occasion, salué les efforts du chef de l’Etat, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, qui ne ménage aucun effort pour ramener une paix durable dans la partie Est du pays, notamment dans les provinces de l’Ituri et du Nord-Kivu qui sont sous état de siège.

Modeste Bahati Lukwebo a lancé cet appel, mercredi 15 juin 2022, lors de la clôture de la session ordinaire de mars au Sénat.
Cette session a été riche en productions législatives et contrôles parlementaires à la Chambre haute du Parlement.

Selon la cellule de communication du Sénat, pendant les trois mois de la session, le sénat a, notamment produit 22 projets et 4 propositions de lois.

Au chapitre de contrôles parlementaires, les sénateurs ont initié dix questions orales avec débat et une intervention à l’endroit de certains membres du gouvernement et des gestionnaires d’entreprises publiques de l’Etat.

Au cours de cette plénière de clôture, le président du Sénat a brossé la situation du pays sur les plans sécuritaire et social.

Dans son discours de clôture, Modeste Bahati a épinglé avec satisfaction les avancées significatives enregistrées dans tous les secteurs de la vie nationale, notamment sur les plans sécuritaire, social, culturel, et environnemental tant au niveau national qu’international.

Rappelons qu’au cours de cette dernière plénière de la session de mars, le Sénat a adopté la loi d’habilitation autorisant le gouvernement à légiférer pendant les vacances parlementaires. Les sénateurs ont aussi adopté le rapport de la commission paritaire Sénat – Assemblée nationale sur la loi électorale, après avoir harmonisé les vues sur quelques points de divergences.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Voir Aussi