Le_Potentiel logo
Le_Potentiel logo

Léopards : Serge Nkonde organise dans le meilleur délai les états généraux des sports

À l’issue du Conseil de ministres de vendredi, Félix Tshisekedi a intimé l’ordre au ministre des Sports et Loisirs, Serge Nkonde, d’organiser les états généraux des sports. Le président de la République attend les premières propositions dès vendredi 24 juin. Les récents déboires du football congolais ont trouvé écho au plus haut sommet de l’État congolais. Lors du dernier conseil des ministres à Kinshasa, le chef de l’État a décidé de prendre le taureau par les cornes en demandant une restructuration des sports au pays.

Partager :

sama lukonde

Selon le compte-rendu du porte-parole du gouvernement et ministre de la Communication et des Médias, Patrick Muyaya, il s’agit d’une « nécessité de redresser le secteur sportif », notamment « à la suite à la débâcle de Léopards lors des éliminatoires de la Coupe du Monde » a-t-il dit.

Les débuts cahoteux de l’équipe nationale en éliminatoires de la CAN Côte d’Ivoire 2023, deux défaites en deux sorties, ont fini par décider les autorités d’agir. « Constatant la mauvaise prestation des Léopards, le président a déploré une attitude qui n’est pas de nature à redorer l’image de notre pays connu comme une grande nation du football sur le continent africain », a souligné Patrick Muyaya.

« Le caractère aléatoire de résultats »

Ces états généraux ne seront pas une « exclusivité » au football, malgré que ce dernier ait été le levier sur lequel s’appuie la prise de décision. « Toutes les disciplines sportives sont touchées et le caractère aléatoire de résultats est devenu le principe en lieu et place de la consolidation d’une dynamique de progression », fustigent les autorités.

Les fédérations de basket, de hand, de volley, de sports de combats, de tennis et d’autres sports dits « connexes » doivent être au rendez-vous. Le gouvernement veut lancer une « réflexion pour la restructuration du sport congolais au moyen d’une approche transversale afin de leur doter d’une véritable stratégie nationale à partir de laquelle les fédérations développeront des politiques structurelles avec des objectifs à court, moyen et long terme bien identifiés et propres à leurs disciplines. »

Pour le moment, aucun calendrier n’a été défini, mais Félix Tshisekedi a chargé « le ministre des Sports et Loisirs de mobiliser les institutions concernées pour organiser dans le meilleur délai les états généraux des sports susceptibles de permettre d’atteindre les résultats escomptés. » Dans moins d’une semaine, Serge Nkonde devra présenter « un rapport y afférant au prochain conseil de ministre. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Voir Aussi