Le_Potentiel logo
Le_Potentiel logo

Insécurité en RDC : Guterres appelle les groupes armés à adhérer au processus DDRC-S

L’insécurité qui sévit en République démocratique du Congo, depuis plus de deux décennies, laquelle est exacerbée par l’agression rwandaise d’une partie de la province du Nord-Kivu, via les terroristes du M23, préoccupe au plus haut point les Nations unies. C’est dans ce sens qu’Antonio Guterres, secrétaire général de l’Organisation des Nations unies, a lancé, à travers un communiqué diffusé le samedi 18 juin, un appel aux groupes armés congolais à participer sans condition au Programme de désarmement, démobilisation, relèvement et stabilisation communautaire (DDRC-S), et les groupes armés étrangers à désarmer immédiatement et à retourner dans leurs pays d'origine.

Partager :

guteress

Le Secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, reste préoccupé par la situation sécuritaire dans l’Est de la RDC. C’est ce qu’a fait savoir, via un communiqué daté du samedi 18 juin, son porte-parole adjoint. Il appelle tous les groupes armés congolais à participer, sans condition, au Programme de désarmement, démobilisation, relèvement et stabilisation communautaire (DDRC-S), et les groupes armés étrangers à désarmer immédiatement et à retourner dans leurs pays d’origine.

Antonio Guterres réaffirme son soutien aux efforts nationaux et régionaux visant à promouvoir la paix et la stabilité en RDC et dans la région des Grands Lacs, notamment par le biais du processus de Nairobi et du prochain conclave des chefs d’État de la région.
À cet égard, le secrétaire général de l’ONU exprime sa satisfaction pour les efforts du président Kenyatta dans la poursuite de la paix et de la sécurité dans la région.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Voir Aussi