Le_Potentiel logo
Le_Potentiel logo

Retombées du 3ème Conclave de Nairobi : Bientôt une force régionale de l’EAC pour la paix à l’Est de la RDC

Kinshasa met toutes les batteries en marche aussi bien sur le plan militaire que diplomatiquement pour contrer le plan de déstabilisation dans l’Est de la République démocratique du Congo (RDC). C’est dire que le rêve du Rwanda via sa marionnette, le M23, ne passera jamais, car les Congolais, unis comme un seul homme, s’affichent plus que jamais déterminés à défendre leur territoire national contre l’ennemi. C’est dans ce cadre que la Communauté d'Afrique de l'Est (EAC) s’est rangée du bon côté de l’histoire avec des résolutions fermes à l’issue d’un conclave, lundi 20 juin à Nairobi au Kenya, des chefs d’État sur la situation sécuritaire dans l'Est de la RDC. Toutes les voix s’accordent ainsi pour une « cessation immédiate » de toutes les hostilités. Conséquence : tous les groupes armés, tant étrangers que locaux, sont appelés à déposer les armes immédiatement et sans condition, et à s'engager au processus politique. Ainsi, la Force régionale d'Afrique de l'Est devra immédiatement être déployée dans les provinces de l'Ituri, du Nord-Kivu et du Sud-Kivu pour stabiliser les zones et imposer la paix en appui aux forces loyalistes. Cette force régionale, note-t-on, travaillera avec les autorités provinciales locales pour soutenir un processus de désarmement ordonné et permanent dans le cadre du Programme de désarmement, démobilisation, relèvement communautaire et stabilisation (P-DDRCS) afin de créer les conditions de stabilité et de paix à l'Est de la RDC. Placée sous le commandement militaire du Kenya, cette force devrait être opérationnelle dans les prochaines semaines. Sa taille et la durée de ses opérations feront l'objet d'une communication ultérieure spécifique.

Partager :

fardc dans l'est

(Lire ci-dessous l’intégralité du communiqué de Nairobi sur la situation sécuritaire à l’Est de la RD Congo tel que traduit de la version originale en anglais)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Voir Aussi