Le_Potentiel logo
Le_Potentiel logo

Dr. Mukwege invite les Congolais à dénoncer les messages d’incitation à la haine

Le prix Nobel de la paix Dr Denis Mukwege invite la population congolaise à dénoncer les messages d’incitation à la haine et à ne pas les partager sur les réseaux sociaux.

Partager :

dr mukwege

« Il ne faut pas tomber dans le piège de la vengeance aveugle et de la chasse des paisibles citoyens sur base de leur langue ou apparence physique », exhorte Denis Mukwege dans un communiqué rendu public, lundi 20 juin, à Bukavu, chef-lieu de la province Du Sud-Kivu.

En effet, le Dr. Denis Mukwege dit comprendre l’amertume et la colère de la population congolaise par rapport au contexte actuel, mais il estime que les Congolais ne doivent pas tomber dans le piège des ennemis de la paix, car la violence ne peut engendrer que la violence. Voilà pourquoi la violence est inacceptable, martèle le prix Nobel de la paix 2018. « Ne donnons pas un prétexte aux criminels qui nous attaquent. Ne confondons pas les hommes et les femmes paisibles avec les régimes qui équipent les terroristes du M23 tant avec les armes qu’avec des soldats qui sèment la mort et la désolation dans la région depuis plus d’un quart de siècle », indique-t-il dans un communiqué dont une copie est parvenue à lepotentiel.cd.

Il faut tirer les leçons de l’histoire récente de la Région des Grands-lacs, a-t-il rappelé. Avant de renchérir : « Résistons aux sirènes de la xénophobie, ne cédons pas au discours de la haine de l’autre, car la vengeance, le rejet, l’insulte abaissent l’humanité ».

Pour Denis Mukwege, ces actes ne doivent pas rester impunis. Quoi de plus normal qu’il demande aux autorités administratives et judiciaires congolaises de poursuivre en justice les personnes qui, par leurs messages extrémistes, incitent à la haine et à violence.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Voir Aussi