Le_Potentiel logo
Le_Potentiel logo

André Flahaut : « La RDC n’est pas sous embargo d’achat d’armes »

C’est dit et cela devra être clair : « La République démocratique du Congo n’est pas sous embargo d’achat d’arme ». La déclaration est du ministre d’État du gouvernement fédéral belge et président honoraire du Parlement du Royaume de Belgique, André Flahaut, en séjour à Kinshasa pour les obsèques du premier Premier ministre congolais, Patrice Emery Lumumba.

Partager :

andre flahaut et le ministre de la defense

Contrairement à ce qui se dit dans l’informel, la République démocratique du Congo n’est pas sous embargo d’achat d’armes. En séjour en République démocratique du Congo (RDC), le président de la Chambre des représentants de la 53ème législature belge, André Flahaut, l’a confirmé à la presse locale, à l’issue de l’audience à lui accordée, le lundi 27 juin 2022, par le ministre de la Défense nationale et des Anciens combattants, Dr Gilbert Kabanda Kurhenga.

« Il n’y a pas d’embargo, mais il faut avoir le certificat de traçabilité qui lui permet de délivrer des attestations de destination d’armes en quelque sorte. Donc, il est clair que tout est dans la nuance et aujourd’hui, le Congo peut encore acheter des armes à l’extérieur ; il n’y a pas d’embargo. Il faut lire le texte complètement et le texte dit qu’il faut simplement un certificat, une traçabilité qui doit exister. Il faut simplement appliquer des dispositions », a déclaré le président honoraire du Parlement belge, André Flahaut.

Selon André Flahaut, le Royaume de Belgique est prêt à renforcer son partenariat militaire avec la RDC. C’est dans ce contexte qu’il s’engage à poursuivre la série de formation à l’attention des officiers et sous-officiers congolais. Mais, pour ce faire, la Belgique dit attendre la promulgation de la loi de programmation militaire déjà adoptée par le Parlement tout récemment et pour laquelle le ministre Gilbert Kabanda s’est beaucoup battu.

D’un chapitre à un autre, les deux hommes ont aussi évoqué la composante « médicale » au sein des FARDC.

Pour sa part, le ministre de la Défense nationale a déploré le déficit du personnel militaire compétent dans les infrastructures sanitaires. Dr Gilbert Kabanda a ainsi mis l’accent particulier sur la formation des médecins et autres infirmiers-hommes en uniforme.

En phase avec le numéro-un de la Défense nationale, le ministre d’État belge a exprimé la disponibilité de son pays à concrétiser le vœu du gouvernement congolais.

André Flahaut séjourne à Kinshasa pour représenter son pays, le Royaume de Belgique, aux festivités marquant le 62ème anniversaire de l’accession de la RDC à sa souveraineté nationale et internationale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

17 − 16 =

Voir Aussi