Le_Potentiel logo
Le_Potentiel logo

Finale MT 180 : Big Charles Bifu rafle le 1er prix du jury

Cette présélection est la première phase vers la finale régionale prévue en juillet 2022. Elle va conduire à la sélection du candidat qui représentera la région Afrique centrale à la finale internationale prévu, en octobre, à Montréal (Canada).

Partager :

finale mt 180 big charles bifu rafle le 1er prix du jury

« Etude pilote des maladies métaboliques à Kinshasa : vers le dépistage néonatal et l’identification des causes génétiques », tel est l’intitulé de la thèse qui a valu à son auteur, M. Big Charles Bifu Wa Bifu, le premier prix du jury de la finale nationale de la 5ème édition du concours dénommé « Ma Thèse en 180 secondes » (MT 180), suivi d’une enveloppe de 800 USD.

Dans ce projet de thèse, ce candidat de l’Université de Kinshasa (UNIKIN) identifie ces maladies métaboliques à travers un examen minutieux des enfants qui poseront problème grâce aux examens génétiques. Il propose également un programme de dépistage de ces maladies pour ainsi améliorer le quotidien de ces enfants.

Le lauréat du premier prix du jury MT 180 a défendu sa thèse au cours de la compétition que le Campus numérique de l’Agence universitaire francophone de Kinshasa a organisé, le mardi 28 juin 2022, à son siège situé dans la commune de la Gombe.
Il est suivi de M. Alain Ilunga Kabongo (UNIKIN) qui a remporté le 2ème prix du jury, suivi d’une enveloppe de 400 USD. Dans sa thèse, il répond aux préoccupations de la quantité du sang à donner aux drépanocytaires et ouvre également une certaine voie à la recherche pour le traitement et la vaccination en RDC.

Le 3ème prix du jury est revenu à Richard Kasereka Ndekeninge qui, en direct de Goma où il se trouvait, a défendu le sujet intitulé « Les déplacés internes et leur droit de propriété sur les biens quittés. Application au Nord-Kivu, en RDC ».
Dans sa thèse, il plaide auprès des autorités du pays pour venir urgemment en aide aux déplacés internes au Nord-Kivu. Ce qui lui a également valu l’enveloppe de 200 USD.

Première phase vers la finale régionale

Le 4ème prix du Public, suivi d’une enveloppe de 100 USD, a été décerné à Espoir Masamanki Iziri (UNIKIN) qui a défendu sa thèse sur « Les conditions d’opérationnalisation de la répression du crime d’agression par les juridictions pénales ».

Le concours « Ma Thèse en 180 secondes » (MT 180) est une compétition au cours de laquelle de nouveaux docteurs et doctorants en cours de thèse présentent, dans un langage simple et accessible au grand public, l’essentiel de leurs travaux de recherche en trois minutes, soit 180 secondes. Les six candidats qui se sont affrontés, le mardi 28 juin, ont tenté de convaincre le jury, tout en donnant le meilleur d’eux-mêmes. Ils ont exposé chacun sa thèse.

Selon le responsable de l’AUF, le professeur Jean-René Galekwa, cette présélection est la première phase vers la finale régionale qui aura lieu au mois de juillet et qui va conduire à la sélection du candidat qui représentera la région Afrique centrale à la finale internationale prévue en octobre, à Montréal (Canada).

Le jury était composé de trois membres, à savoir la présidente, Nioni Masela (journaliste au Courrier de Kinshasa et Dépêche de Brazzaville) ; le secrétaire Jean-Paul Sheko ; et le professeur Joël Ipara Motema (conseiller à l’Institut des Musées nationaux du Congo).
Le jury a pris en compte plusieurs critères, à savoir le talent d’orateur, la capacité de vulgarisation, et la structure de l’exposé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

cinq − un =

Voir Aussi