Le_Potentiel logo
Le_Potentiel logo

Guerre dans l’Est : les élus hutus expriment leurs préoccupations au Premier ministre

Des questions d'ordre sécuritaire et de développement ont été au menu des échanges entre le Premier ministre Jean-Michel Sama Lukonde et le caucus des députés nationaux et sénateurs hutu, jeudi 7 juillet 2022, à la Primature.

Partager :

le premier ministre et les elus hutu

Conduits par le député national Jules Mugiraneza Ndizeye, les élus hutu ont partagé avec le chef du gouvernement leurs préoccupations sur la situation sécuritaire du pays, notamment dans sa partie orientale déchirée par la guerre imposée par le Rwanda sous couvert des terroristes du M23.

« Nous avions des préoccupations que nous avons voulu partager avec le Premier ministre, et qui tournent essentiellement autour de la situation sécuritaire qui prévaut toujours à Rutshuru. La situation reste précaire là-bas. La population est dans la souffrance. Nous avons suffisamment échangé avec lui, en émettant le vœu de voir son gouvernement agir beaucoup plus efficacement pour que la paix et la sécurité reviennent dans cette partie. Qu’on mette un terme à la guerre, parce que la population en souffre suffisamment. Nous avons abordé aussi des questions humanitaires qui sont une conséquence de cette situation de l’invasion de notre pays. Il y a beaucoup de déplacés internes. Leur nombre est de plus en plus croissant et ils sont dans une situation de détresse. Nous avons demandé au gouvernement d’accorder beaucoup d’aide humanitaire pour soulager la misère de cette population. Nous avons également évoqué le fait qu’il y ait des populations qui se sont déplacées vers l’Ouganda voisin, qui sont sans aucune assistance. Il faut aussi que le gouvernement voie dans quelle mesure, il faut assister cette population », a dit Jules Mugiraneza Ndizeye.

Par ailleurs, ces députés ont échangé avec le Premier ministre sur la question de développement de leur circonscription, notamment le projet des 145 territoires.

Selon la cellule de communication de la Primature, Sama Lukonde leur a fourni plus de détails sur l’exécution de ce projet qui vise le développement à la base.

« Comme élus, nous n’avons pas pu terminer sans échanger sur les questions de développement concernant nos circonscriptions respectives. Il ne faut pas que l’insécurité ou la guerre fasse oublier que nous avons besoin de développement dans nos bases, particulièrement concernant le projet des 145 territoires. Le Premier ministre a eu l’occasion de nous donner les détails de comment il va s’exécuter. Il nous a rassurés que nos circonscriptions ne seront pas oubliées », a-t-il conclu.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Voir Aussi