Le_Potentiel logo
Le_Potentiel logo

Tension RDC-Rwanda, Les prélats de l’Afrique centrale déclarent : « Toute guerre est un échec »

Les évêques catholiques de l’Afrique centrale se sont retrouvés à Kinshasa, capitale de la RDC, pour la 14ème assemblée plénière. Dans la déclaration de clôture de ces assises, les prélats catholiques de la sous-région ont évoqué la tension armée entre la RDC et le Rwanda et de leur point de vue, toute guerre est un échec. Aussi appellent-ils les décideurs de ces deux pays à privilégier la paix, le vivre ensemble.

Partager :

les prelats de l'afrique centrale

Les voix continuent de se lever au sujet de la tension armée qui sévit actuellement entre la République démocratique du Congo et le Rwanda. Dans un compte rendu fait, samedi 9 juillet, à la clôture de la 14ème assemblée plénière, les évêques catholiques de l’Afrique centrale condamnent l’usage de la violence armée et estiment que toute guerre est échec. Aussi appellent-ils les décideurs de ces deux pays à privilégier la paix, le vivre ensemble.

Pour ces prélats catholiques, on ne peut parler de la guère que si toutes les voies de recours sont épuisées. « Toute guerre est un échec », ont-ils souligné en rappelant le message du Souverain Pontife qui a récemment aboli la tradition de la guerre.
« Au lieu de prendre l’épée pour tuer, il faut la transformer en un instrument de travail pour se développer », ont-ils exhorter ; appelant au passage la population à se désolidariser de tout discours de haine.

Pour rappel, la RDC et le Rwanda, par le biais de leurs chefs d’État, sous la médiation de la présidence angolaise, ont récemment décidé d’un cessez-le-feu. Les deux personnalités étaient d’accord pour un processus de désescalade. Une commission mixte va bientôt être mise en place afin de se pencher sur les résolutions contenues dans la feuille de route adoptée pour le retour de la paix.

Seulement voilà, 24 heures après la tripartite de Luanda, les armes ont encore parlé sur le théâtre des opérations. La médiation angolaise et l’Union africaine doivent tout faire pour que le cessez-le-feu signé à Luanda entre en vigueur entre les belligérants sur la ligne de front et que toutes les décisions prises soient suivies d’effets immédiats, notamment celle faisant injonction aux terroristes M23 de quitter le sol congolais.

Comments 1

  1. Avatar Buchaguzi says:

    Il n’avait qu’à dire au Rwanda de promouvoir la vivre ensemble et la paix et inviter les occidentaux à œuvrer pour la promotion de la paix à travers le monde. Généralement ils ne peuvent dire que ça. L’évangile est au centre de la paix et de la réconciliation. Buchaguzi Freddy. Expert en communication et auteur des plusieurs ouvrages publiés aux éditions universitaires en Allemagne. Disponible en ligne et sur Amazon.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Voir Aussi