Le_Potentiel logo
Le_Potentiel logo

Malawi : Mboso attend du FP-SADC la condamnation des groupes terroristes et leurs parrains

Les travaux de la 51è assemblée plénière du Forum Parlementaire de la SADC ont été lancés, lundi 11 juillet au Bingu International Convention Center (BICC), à Lilongwe (Malawi). A cette occasion, Christophe Mboso, président en exercice du FP-SADC, a appelé les parlementaires de la SADC à condamner, sans équivoque, l’activisme des groupes terroristes dont le M23 et leurs parrains.

Partager :

51è assemblée plénière du forum parlementaire de la sadc

C’est au Bingu International Convention Centrer (BICC), qu’a été lancée la 51è assemblée plénière du Forum parlementaire de la SADC. A cette occasion, Christophe Mboso, président en exercice du Forum parlementaire de la Communauté de développement de l’Afrique australe (FP-SADC) et président de l’Assemblée nationale de la République démocratique du Congo, a dit attendre la condamnation, sans équivoque, de l’activisme des groupes terroristes qui opèrent en RDC et au Mozambique ainsi que les Etats qui les soutiennent.

« Ces deux États la RD Congo et le Mozambique attendent des parlementaires de la SADC la condamnation sans équivoque de l’activisme des groupes terroristes et des États qui les soutiennent. En effet, nul n’ignore que le M23 constitue le bras armé du Rwanda en RDC », a déclaré le président du FP-SADC.

En sa qualité de président du forum parlementaire de la SADC, Christophe Mboso a salué les efforts de médiation du chef de l’État angolais João Lourenço pour mettre fin à la guerre d’agression de la RDC par le Rwanda.

Toile de fond, la crise énergétique

Axée principalement sur la crise énergétique, la 51è Assemblée plénière donne à Christophe Mboso l’occasion de demander aux Etats de la région de s’orienter vers des solutions innovantes, notamment des énergies vertes, renouvelables et non polluantes, tout en veillant à ce que leur coût soit accessible aux populations.

Placée sous le thème « Vers l’efficacité énergétique, la viabilité et l’autosuffisance dans la région de la SADC », l’Assemblée parlementaire aidera les parlementaires à mettre à la disposition des gouvernements respectifs de la région des propositions innovantes, ainsi permettre aux Etats de se libérer des entraves énergétiques, qui plombent le développement de la région de la SADC.

Et pour garantir l’autonomie en matière de production de l’énergie, le président du FP-SADC pense qu’il faut assurer la promotion des législations qui favorisent la promotion de ce secteur.

Ces préoccupations seront au menu des discussions du 42è sommet des chefs d’Etat et de gouvernement de la SADC qui se tient à Kinshasa en août prochain. Aussi Christophe Mboso croit-il que l’examen de ces questions lors du sommet de Kinshasa visera à promouvoir l’intégration entre les Etats de la région

Le président du FP-SADC a aussi salué les parlements membres pour les efforts consentis pour la transformation du forum parlementaire en un parlement régional.

Par ailleurs, il a exprimé sa gratitude envers Dr Lazarus McCarthy Chakwera, président du Malawi et président en exercice de la SADC, pour le leadership imprimé à ce sommet en vue d’obtenir la transformation du forum.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

16 − sept =

Voir Aussi